Orgasme et accouchement ne sont pas incompatibles

Orgasme et accouchement ne sont pas incompatibles
Orgasme et accouchement ne sont pas incompatibles
Le psychologue français Thierry Postel l’affirme : avoir un orgasme pendant son accouchement, c’est possible. Selon les résultats d’une enquête menée auprès d’une centaine de sages-femmes ayant réalisé plus de 200 000 accouchements, 0,3% des jeunes mères ont ressenti du plaisir au moment de donner la vie.
A lire aussi
Les secrets pour avoir un orgasme mixte
News essentielles
Les secrets pour avoir un orgasme mixte

Si pour certaines femmes l’accouchement a été synonyme de douleur, pour d’autres il a été un moment de plaisir parfois orgasmique. C’est l’enseignement  principal, et pour le moins étonnant, d’une étude menée par le psychologue français Thierry Postel et récemment publiée dans la revue américaine Sexologies. Après avoir interrogé 109 sages-femmes ayant réalisé  près de 206 000 accouchements au total, le psychologue en a conclu qu’environ 0,3 % des jeunes mères avaient ressenti un plaisir sexuel en donnant naissance à leur enfant. Une étude complétée par les témoignages de neuf femmes confirmant ce fait.

Rien d’étonnant pour le docteur Christiane Northrup, également auteur d’ouvrages sur la santé des femmes et conférencière. « Quand le bébé descend, souvenez-vous qu’il passe au même endroit que quelque chose qui entre, comme un pénis, et qui mène souvent à l’orgasme », explique-t-elle dans les colonnes du quotidien britannique Daily Mail. Professeur de psychologie à l'université de Rutgers dans le New Jersey, Barry Komisaruk a, quant à lui, confié au site spécialisé Live Science que la stimulation intense du canal vaginal au cours de la naissance pouvait même bloquer la douleur, que la stimulation soit ressentie de façon sexuelle ou non.

Mais ce plaisir ressenti au moment de donner la vie peut-être mal vécu et mal vu. « Les gens voient 'naissance' et 'orgasme' ensemble et on touche soudain à une corde sensible sur la sexualité », regrette la réalisatrice Debra Pascali-Bonaro, à l’origine du documentaire Orgasmic Birth : The Best-Kept Secret (Naissance orgasmique: le secret le mieux gardé). Pour autant, Barry Komisaruk  se garde bien de faire as de généralités. Comme il le rappelle, « il existe tellement de facteurs qui peuvent faire la différence entre une réponse agréable et une réponse terriblement stressante. Tout le monde à un seuil de tolérance à la douleur qui est différent. Tout le monde à une réaction différente. Si une femme a peur de la sexualité et qu'elle éprouve une sensation agréable au moment de l'accouchement, il se peut qu'elle trouve cela très déplacé et qu'elle entraîne alors une réaction inverse. »

VOIR AUSSI

Quand les hommes découvrent les joies de l’accouchement
Grossesse et accouchement : comment vous préparer sereinement ?
Combien coûte un accouchement ?

Plus d'actu sur : Accouchement

Ce tuto sur l'accouchement avec une balle de ping pong fait le buzz
4 conseils pour rebooster sa libido après un accouchement
4 mythes post-accouchement qui sont (en fait) complètement faux