5 excellentes raisons d’adopter un chat (ou pas)

5 excellentes raisons d’adopter un chat (ou pas)
5 excellentes raisons d’adopter un chat (ou pas)
Même si c’est le chien qui a l’immense honneur d’être le meilleur ami de l’Homme, le chat est plus populaire dans les foyers français. Mais adopter un petit animal qui ronronne et passe le plus clair de son temps à dormir (sur le papier en tout cas), est-ce une bonne idée finalement ?
A lire aussi

Selon une étude réalisée par Wamiz en 2010, le chat est l’animal de compagnie le plus populaire en France (10,7 millions), juste derrière le poisson (36,4 millions) et devant le chien (7,8 millions). En apparence moins contraignant qu’un chien, et souvent moins encombrant, le chat semble avoir toutes les qualités pour ravir ses propriétaires. Terrafemina vous donne quelques bonnes raisons pour céder à la tentation ou aux demandes (très répétitives et de plus en plus insistantes) de vos enfants. A moins que…

Un chat demande moins d’investissement  qu’un chien

Avec un chat, terminées les sorties quand il pleut ou qu’il neige tôt le matin vous allez pouvoir dormir tranquillement en laissant votre chat vivre sa vie dans le jardin ou dans la maison. Même chose pendant vos deux jours de week-end où votre chat peut rester seul avec sa nourriture alors qu’il faudra forcément recaser Médor et supplier toutes vos connaissances auxquelles vous serez redevable pendant un bon moment. Et puis, ça dort toute la journée un chat, non ?

Sauf que : c’était sans compter sur la capacité de votre chat à bien vous faire comprendre que si vous partez ce sera à vos risques et périls : adieu le beau ficus du salon et les rideaux de la cuisine (dans le meilleur des cas). Le chat sait se montrer très persuasif quand il le faut.

Un chat c'est économique

Selon Wamiz, un chat coûtait 600 euros en moyenne par an à ses heureux propriétaires contre 800 euros pour un chien. Il faut dire que le chat se contente bien souvent d’un bol de croquettes et d’un peu d’eau pour être heureux (eau qu'il préfère boire directement au robinet). Pas besoin de laisse, de harnais, de bocal ou de cage. Pas même besoin de jouets puisqu'une boule d'aluminium, une mouche ou un carton vide seront des distractions largement suffisantes.

Sauf que : c’était sans compter sur votre beau canapé en cuir qui est dans un état proche de la retraite depuis que votre chat a fait ses griffes dessus. Quotidiennement. Et on ne parle même pas du papier-peint qui va sans aucun doute vous coûter l’intégralité de votre caution.

Le chat est un être indépendant

Connu pour son indépendance, le chat aime vivre sa vie de son côté et passer du temps loin de son maître, ce qui est rarement le cas d’un chien qui est plus attaché et a besoin d’une présence beaucoup plus importante au quotidien. D'ailleurs, si l'on en croit la science, le chat ignorerait volontairement la voix de ses maîtres, sans doute pour avoir la paix.

Sauf que : c’était sans compter les miaulements permanents dès que vous avez le malheur de fermer une porte en prenant le luxe de ne plus être dans la même pièce que vous précieux colocataire à moustaches. On ne parle même pas de la mission impossible qui consiste à utiliser votre ordinateur portable sans que votre chat ne vienne se coller sur le clavier pour ne plus en bouger. Indépendant mais collant.

Le chat, cette machine à ronrons bonne pour votre santé

Ce n’est pas un secret, les ronronnements du chat sont bons pour notre santé et permettent notamment de faire baisser la pression artérielle et le stress. Comme il passe le plus clair de son temps à dormir, le chat aime tout particulièrement les pauses câlines et viendra régulièrement vous réclamer quelques gratouilles et caresses en se lovant contre vous.

Sauf que : c’était sans compter les changements de caractère de l’animal qui en quelques minutes peut se mettre à vous mordre le mollet alors qu’il était en plein pause ronrons l’instant d’avant. Oui, le chat est un animal imprévisible et il faudra faire avec.

Le chat est un animal très propre

Souvent désigné comme un animal particulièrement accro à l’hygiène, le chat passe beaucoup de temps à se laver et sait donc rester propre, ce qui n’est pas le cas d’un chien qui aura besoin de votre aide pour ne pas devenir un véritable vagabond aux pattes sales et au poil odorant.

Sauf que : c’était sans compter sur ce qui va souvent de pair avec un chat : sa litière. L’instrument de torture que vous devrez nettoyer quotidiennement tout en vous bouchant le nez et en n’oubliant surtout pas de slalomer entre les petits cailloux que votre matou prendra un malin plaisir à répandre absolument partout autour de lui.

On termine avec un petit bonus qui devrait finir de vous convaincre. Et si ce n'est pas suffisant, votre chat pourrait aussi devenir une star sur YouTube, et ça on n'y pense sans doute pas assez.