Un enfant après 33 ans augmenterait l’espérance de vie

Un enfant après 33 ans augmenterait l’espérance de vie
Un enfant après 33 ans augmenterait l’espérance de vie
Les femmes ayant leur dernier enfant après 33 ans auraient plus de chances de vivre longtemps. C’est ce que révèle une récente étude américaine publiée dans la revue « Menopause ». Une bonne nouvelle pour les Françaises dont l’âge moyen de la première grossesse ne cesse de reculer.
A lire aussi


Baisse de la fécondité, grossesse à risque et accouchement difficile. Si les grossesses tardives présentent de nombreux risques pour la santé des femmes et de l'enfant à naître, il semblerait que ces dernières n'aient, finalement, pas que des inconvénients. En effet, si l'on en croit une étude américaine publiée dans la revue Menopause, les femmes ayant leur dernier enfant après 33 ans décupleraient leurs chances d'avoir une espérance de vie plus longue que la moyenne. Une bonne nouvelle pour les Françaises dont l'âge moyen pour le premier enfant se situe à 28 ans.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l'Université de Boston aux États-Unis, se sont attardés sur les dossiers médicaux de 462 femmes ; une base de données préexistante du National Institute on Aging (NIA), dont l'objectif premier était « d'étudier l'influence de la transmission génétique entre les générations », explique Metronews. Quoi qu'il en soit, sur les quelques 400 dossiers étudiées, 311 concernaient des femmes ayant vécu plus de 95 ans. Or, ces mêmes femmes avaient vraisemblablement accouché de leur dernier enfant entre 33 ans et 37 ans.

Non, les femmes qui tombent enceintes tardivement ne sont pas trop vieilles pour élever leurs enfants

Mais selon les scientifiques, cet allongement de l'espérance de vie ne doit pas être attribué uniquement à la grossesse mais à la génétique, d'une manière générale. Ils estiment en effet que la capacité à mener à terme une grossesse dans de bonnes conditions après 33 ans implique un vieillissement modéré de l'appareil reproducteur et du corps dans son ensemble ; signe d'une prédisposition à une longue vie. 

>> Grossesse : 30 ans serait l'âge limite d'après une étude <<

Pour autant, cette découverte ne doit pas inciter les femmes à retarder volontairement leur grossesse. Comme le rappelle le docteur Thomas Perls qui a coordonné les recherches, les grossesses après un certain âge présentent bel et bien des risques pour la santé. Toutefois, il espère que « les conclusions de cette étude feront réfléchir ceux qui pensent que les femmes qui tombent enceintes tardivement sont trop vieilles pour élever leurs enfants ».