"Quand tu seras grand" : 20 vérités auxquelles vos enfants ne croiront jamais

"Quand tu seras grand" : 20 vérités auxquelles vos enfants ne croiront jamais
"Quand tu seras grand" : 20 vérités auxquelles vos enfants ne croiront jamais
Lorsqu'on a moins de dix ans, l'éventualité d'être un jour aussi vieux que ses propres parents paraît assez invraisemblable, et plus encore de réagir comme ces étranges personnes à la logique suspecte. Surprenez vos têtes blondes avec 20 vérités que, pourtant, jamais ils ne voudront croire. Si si, mon chéri, quand tu seras grand...
A lire aussi

1. Tu te sentiras épuisé(e) après seulement dix minutes de saut à l’élastique, à la corde ou sur un trampoline.

2. Tu trouveras tout naturel de marcher sur les trottoirs au lieu de courir.

3. Il deviendra très rare que tu enfiles un déguisement.

4. Tu préféreras dormir dans le noir de ton plein gré plutôt qu’avec une petite lumière.

5. Tu utiliseras un dentifrice comme le mien, sans te tordre de douleur parce que ça pique.

6. Ta mère te semblera petite, voire fragile.

7. Tu trouveras l’alcool et le café drôlement bons.

8. Tu seras capable de ne pas finir le pot de Nutella de ton plein gré, même si personne ne te dit « stop ».

9. Tu aimeras les légumes sans faire semblant. Même que tu t’en achèteras avec tes sous !

10. Tu ne sauteras pas de joie quand tu as la fève dans la galette. Peut-être même que tu espéreras ne pas tomber dessus.

11. Tu ne mangeras plus de goûter. Du moins, pas tous les jours.

12. Le matin de Noël, tu auras dix fois plus envie de dormir que d’ouvrir des cadeaux.

13. D’ailleurs, aussi surprenant que cela puisse te paraître, tous les matins, tu auras envie de dormir !

14. Tu n’auras plus du tout envie d’avoir un hamster. Peut-être même que tu refuseras d’en acheter un à tes enfants !

15. Le jardin te semblera minuscule et notre maison de campagne pas si loin que ça.

16. Tu ne te rouleras plus jamais dans les supermarchés pour avoir des bonbons. Peut-être même que tu n’aimeras plus les bonbons.

17. Incroyable : ça te fera plaisir de prendre une douche.

18. Ce sera ton tour d’appeler quelqu’un « mon/ma chéri(e) ».

19. Tu n’auras plus tellement envie de voir tes parents, et encore moins de leur faire des câlins.

20. Et enfin, toi aussi, tu trouveras ça dégoûtant de manger tes crottes de nez

Vos enfants gloussent bêtement alors que vous leur lisez sérieusement ces lignes ? gardez-les pour plus tard, ils les transmettront eux-mêmes à leur progéniture incrédule.

En attendant, et parce qu’il est important de prendre son rôle de parent, souvent semé d’embûches, avec humour, partez apprécier le reste de la prose drôle et tendre de Raphaële Vidaling, auteur du Superflutile spécial mamans*.

* Le Superflutile – Le pêle-mêle superutile aux adeptes du superflu. Spécial mamans. Chez Tana Editions.

Plus d'actu sur : Fleurir la vie

"Mon enfant ne peut pas manger ça" : ces parents se moquent des excuses (bidons) des tout-petits
35 excellentes raisons de se réjouir d'avoir une soeur
10 mots d'enfants trop mignons, cash et pleins de bon sens