Se remettre avec son ex : une mauvaise idée scientifiquement prouvée

Se remettre avec son ex : une mauvaise idée scientifiquement prouvée
Se remettre avec son ex : une mauvaise idée scientifiquement prouvée
La chercheuse américaine Amber Venum de l'Université du Kansas a prouvé dans une enquête que se remettre avec son ex-amant apporte rarement du positif dans sa vie. La pratique qui est de plus en plus courante grâce aux réseaux sociaux ne serait pas la solution pour établir une relation saine sur le long terme.
A lire aussi
CV anonyme : était-ce vraiment une si mauvaise idée ?
News essentielles
CV anonyme : était-ce vraiment une si mauvaise idée ?


Se faire plaquer, c’est arrivé à tout le monde ou presque mais se rabibocher après une longue période sans nouvelle est aussi à la mode, en grande partie grâce aux réseaux sociaux qui permettent en un clic de revoir son amour de jeunesse ou son compagnon de road-trip post soixante-huitard. Bref, rapidement, les souvenirs affluent, a priori uniquement les bons et en trois coups de cuillère à pot, paf c’est l’emménagement à deux.

Or Amber Venum, de l’université du Kansas aux États-Unis a publié une étude qui montre que ces couples cycliques sont plus enclins à l’impulsivité autant pour se réconcilier que pour rompre de nouveau. La démarche de la rupture est aussi plus simple pour eux puisqu’ils sont déjà passés par cette étape. Ce genre de relations serait même néfaste car les non-dits s’installent plus facilement, l’estime de soi diminue et le doute sur l’avenir est plus présent.

Pas de panique néanmoins si vous êtes en couple avec une personne que vous avez retrouvée récemment, l’enquête insolite d’Amber Venum est surtout efficace avec un ex un peu trop collant à qui on peut jeter les conclusions de l’étude en guise d’adieu !

Laure Gamaury


Source : gizmodo.fr
Crédit photo : Eyecandy Images

VOIR AUSSI

Pourquoi est-ce si difficile de s’engager ?
Les baratineurs du Net n’ont qu’à bien se tenir !
Un de trouvé... Deux de perdues !