Contraception d'urgence : la pilule du lendemain encore taboue en France

Contraception d'urgence : la pilule du lendemain encore taboue en France
Contraception d'urgence : la pilule du lendemain encore taboue en France
La contraception d'urgence souffre encore de nombreux a priori en France. En effet, une enquête BVA menée pour le laboratoire HRA révèle que 20% des femmes associe la pilule du lendemain à la honte.
A lire aussi


Les idées reçues persistent concernant la pilule du lendemain. En effet, alors qu’au cours des douze derniers mois, 31% des femmes fertiles et hétérosexuelles (soit 2,5 millions) ont eu des rapports à risque de grossesse non-souhaitée, 80% de cette population n’a pas jugé utile d’avoir recours à la contraception d’urgence. C’est du moins ce que révèle une enquête BVA réalisée pour le laboratoire HRA Pharma.

Les raisons d’un tel résultat : les connaissances erronées sur ce moyen de contraception et les a priori qui lui collent à la peau. En effet, 20% des femmes interrogées associent la pilule du lendemain à la honte, tandis que 26% affirment, à tort, qu’elle est similaire à un avortement. Enfin, 8% des répondantes pensent que la contraception d’urgence peut rendre stérile, à tort, encore une fois.

Autre enseignement de ce sondage : cette pilule n’est pas un automatisme pour les femmes. Ainsi, à la question « lors de votre dernier rapport sans contraception ou avec un problème d’utilisation de votre contraception, pourquoi n’avez-vous pas utilisé la contraception d’urgence ? », 51% des répondantes avouent qu’elles « ne pensaient pas risquer une grossesse » et 18% disent simplement ne pas y avoir pensé.

Et vous, avez-vous déjà eu recours à une contraception d’urgence ?

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Contraception : les jeunes filles boudent la pilule
Contraception : vers une pilule pour les hommes ?
Pilules : Yaz et Jasmine augmenteraient les risques de phlébites
Comment choisir mon contraceptif ?

Plus d'actu sur : La contraception en débat

Contraception naturelle : comment se protéger écolo
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de bouder la pilule
Peut-on tomber enceinte pendant nos règles ?