Fantasmes : 5 scènes torrides de "Cinquante nuances plus sombres" dont s'inspirer

Fantasmes : 5 scènes torrides de "Cinquante nuances plus sombres" dont s'inspirer
Fantasmes : 5 scènes torrides de "Cinquante nuances plus sombres" dont s'inspirer
Sur un piano, un billard, un bateau... E.L. James a redoublé d'imagination pour mettre en scène les ébats Christian Grey et Ana Steele dans « Cinquante nuances plus sombres », le deuxième tome de sa trilogie érotique. Des situations audacieuses mais inspirantes pour pimenter vos soirées en amoureux...
A lire aussi
"Cinquante nuances plus sombres" : le 2e tome du "mommy porn" cartonne
france
"Cinquante nuances plus sombres" : le 2e tome du "mommy...


Votre lit vous ennuie, vous ne savez manier ni le fouet et les boules de geisha mais vous n'avez pas le temps de lire les 600 pages du mommy porn d'E.L. James... Terrafemina a pioché pour vous quelques idées inspirantes du tome 2 des aventures de Mr Grey et Miss Steele « Cinquante nuances plus sombres » (en anglais : Fifty Shades Darker). En attendant la Saint-Valentin, sélectionnez, inspirez et lancez-vous !

Prenez le large

« Je suis haletante, j'ai envie de lui, excitée par la puissante combinaison de sa beauté captivante, de sa sexualité brute dans l'exigüité de la cabine, et du doux tangage du bateau » (page 246) : peut-être que la location d'un catamaran privé hors de prix n'est pas nécessaire. Pensez donc à cette embarcation sans prétention, héritage familial avec lequel vous remontiez l’estuaire de la Gironde ou teniez la grand-voile entre Bormes-les-Mimosas et le Lavandou. Désormais, le rafiot est au mouillage. En gérant l’emploi du temps dudit bateau avec cousins, oncles et tantes, vous devriez trouver un créneau pour l’emprunter, histoire de profiter de l’air du large avec votre Jules du moment. Exit le gilet de sauvetage, emportez votre plus beau paréo, un peu d'huile scintillante sur la peau et glissez dans les voluptés des plaisirs en mer.

Retournez aux sources

« Il caresse mes fesses de ses longs doigts et je me sens vulnérable, troussée et enfoncée dans le matelas, à sa merci, de mon propre gré » (page 174) : Christian Grey a tout de l'homme parfait quand il assure à Ana que promis-juré-craché, il n'a jamais ramené de fille dans sa chambre d'adolescent. Balayez ce détail avec votre Jules : l'important, c'est de se retrouver dans son lit de môme avec, au mur, les affiches des boys bands à la mode en 1996 et, sur la commode, l'album Panini de la Coupe du monde 1998. Et surtout que la maison soit pleine d'invités pour décupler le frisson lié au risque de vous faire surprendre.

Jouez du piano couchée

« Il me tient les mains pendant que je me laisse tomber en arrière sur le piano. Le couvercle est dur et froid sous mon dos » (page 325) : pas évident de faire tenir un piano à queue entre la cafetière et le clic-clac de votre 20m² et vos parents ne sont pas musiciens ? Reste à vous introduire (sans effraction) dans une école de musique, un piano-bar ou un studio d'enregistrement pour espérer réaliser ce fantasme... À vous la partie à 4 mains, les pieds distillant une mélodie discordante tandis qu'on vous arracher vos sous-vêtements.

Arrêtez de glousser devant un billard

« Il descend sa braguette tandis que je reste étendue, haletante, sur le billard » (page 280) : vous en avez rêvé avec votre premier amour au lycée alors que vous passiez vos heures de perm' au foyer. Ricanant pendant les parties à la simple évocation des accessoires indispensables pour jouer au billard, il est l'heure de passer à l'action et de vous faire plaisir allongée sur la feutrine verte sous la lumière tamisée d'un lustre bas. Si l'ambiance un peu trop animée des salles de jeu vous rebute, pensez à Bill, votre fameux amour de lycée, qui est désormais président du club de billard local et qui gobera sans sourciller l'explication rocambolesque que vous lui servirez pour lui emprunter les clés, en battant sournoisement des cils.

Autorisez-vous à jouer avec la nourriture

« Il caresse en rythme la paroi avant de mon vagin tout en continuant à me lécher et me sucer de façon exquise » (page 91) : jouer avec la nourriture, ce n'est pas votre dada. Mais réfléchissez un peu à votre corps entièrement enduit de crème glacée (la chantilly et le Nutella sont aussi des options envisageables), et puis surtout à sa langue qui ne voudra pas en laisser une seule goutte. Vous en frissonnez d'avance ? Alors prévoyez seulement un lieu facile à nettoyer et un point d'eau à proximité si vous ne voulez pas vous retrouver aussi collante qu'un carambar à la fraise oublié en plein soleil. Si le mercure est un peu bas, pas d'inquiétude : la vue de votre corps plein de gourmandises a peu de chance de le laisser de marbre.

« Cinquante nuances plus sombres » d'E. L. James, éd. JC Lattès, janvier 2013

VOIR AUSSI

Pourquoi "Fifty Shades of Grey" laisse Aurélie Filippetti de glace
20 anecdotes croustillantes sur "Fifty Shades of Grey"
Mommy porn, avancées sur l'orgasme et le point G : le best of Hot de 2012
Littérature érotique, sextoys sur mesure, sex-tape : que nous réserve 2013 ?