97% des Françaises disent oui à la galanterie

97% des Françaises disent oui à la galanterie
97% des Françaises disent oui à la galanterie
La galanterie ne serait pas aussi désuète que certains essaient de le faire croire. L'étude LoveGeist commandée par Meetic montre même qu'elle a le vent en poupe : 97% des Françaises interrogées s'y disent attachées. Un résultat qui diffère d’un pays à un autre, tout comme la perception de la galanterie.
A lire aussi
Seulement 26% des Françaises se disent satisfaites de leur carrière
emploi
Seulement 26% des Françaises se disent satisfaites de...


Les hommes galants plaisent toujours aux femmes. Une réalité constatée par l’étude LoveGeist, commandée par Meetic et réalisée par TNS Sofres auprès de 10 000 célibataires issus de 7 pays différents. Conclusions : 97% des Espagnoles et 97% des Françaises sondées ont déclaré apprécier la galanterie. Les Norvégiennes sont en revanche 79% à espérer que leur compagnon soit galant, et les Allemandes 71%.

Mais que doivent faire les hommes pour être galants ? La notion varie entre le Nord et le Sud de l’Europe. Les Nordiques considèrent qu’un homme galant ne les interrompt pas, et sait les écouter, tandis que les Latines s’attachent à des gestes protecteurs : elles souhaitent qu’un homme leur tienne la porte ou leur offre leur manteau s’il fait froid. Les chiffres moyens en Europe montrent que 43% considèrent qu’un gentleman devrait les raccompagner en voiture après un rendez-vous et 39% souhaitent se faire présenter lorsque leur compagnon croise inopinément quelqu’un.

42% des Norvégiens n'aiment pas être galants

Et qu’en pensent les principaux concernés ? Selon l'étude, le clivage Nord-Sud est le même quand on interroge les hommes. 42% des Norvégiens ont affirmé ne pas aimer être galants, comme 22% des Allemands. Au contraire, les Français sont 91% à dire aimer être galants, pourcentage qui monte jusqu’à 97% du côté des Espagnols. Le latin lover a de beaux jours devant lui.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Restaurant : pour séduire, lâchez votre smartphone !
Les femmes préfèrent les gentlemen aux playboys
Drague sur Internet : les Grenobloises seraient les plus "accessibles"