Infidélité : faut-il se méfier des doigts de son mec ?

Infidélité : faut-il se méfier des doigts de son mec ?
Infidélité : faut-il se méfier des doigts de son mec ?
Votre petit doigt vous dit que votre homme vous fait des infidélités ? Et si c'était son doigt à lui qui allait vous révéler toute la vérité ? C'est en tout cas ce que tend à prouver une nouvelle étude britannique. En gros, si son annulaire est plus long que son index, alerte rouge !
A lire aussi
Faut-il éviter de prendre un bain avec ses enfants ? Le blogueur Perez Hilton pointé du doigt
News essentielles
Faut-il éviter de prendre un bain avec ses enfants ? Le...


Vous avez comme un doute concernant la fidélité de votre compagnon ? Demandez-lui de vous montrer ses doigts. Rassurez-vous, inutile de savoir lire dans les lignes de la main pour déceler le vrai du faux, il vous suffit de comparer la taille de ses doigts. Une récente étude menée par des chercheurs anglais des universités d'Oxford et de Nothumbria démontre en effet que la longueur de l'annulaire de votre amoureux peut vous révéler si oui ou non il est du genre volage. Si celui-ci s'avère être plus long que son index, vous auriez sérieusement du souci à vous faire car cela signifierait qu'il serait plus sujet à l'infidélité.

La fidélité, une caractéristique qui se joue dès la naissance ?

Cette supériorité « annulaire » serait en fait le signe d'un plus fort taux de progestérone dans le corps. Si cela ne les excuse pas totalement, reconnaissons que ce n'est toutefois pas de leur faute si leur doigt est plus long. Tout se jouerait ainsi au stade de fœtus, alors qu'ils étaient encore dans le ventre de leur mère, et qu'ils emmagasinaient plus ou moins de testostérone, hormone sexuelle masculine boostant leur libido et contribuant également à la longueur de leurs annulaires. En bref, si le quatrième doigt de sa main vole largement la vedette à son index, cela signifie que son propriétaire aura tendance à avoir des rapports sexuels plus fréquents que la moyenne. Alors, si cela coïncide avec le rythme de vos ébats, pas de problème, mais s'il vous fait le coup de la migraine un peu trop souvent, la méfiance sera de rigueur.


>> Finger trap : la tactic du doigt pour savoir si vous êtes belle... ou pas <<

Gleeden, le site leader des rencontres extras-conjugales, a profité de cette étude pour mener l'enquête auprès de ses membres masculins. Et les résultats sont sans appel puisque sur les 4201 mâles interrogés, 67 % déclarent que leur annulaire est plus long que leur index. Les 33 % restants sont donc soit des menteurs, soit des petits chanceux, car il est fort à parier qu'à la lecture de cet article, leur chère et tendre ait subitement envie d'inspecter leurs mimines. Et, ironie du sort, s'il y a des hommes mariés dans l'assemblée, la bague qui orne leur extra-annulaire pourrait bien sauter au passage !

Infographie réalisée par Gleeden

>> Infidélité : méfiez-vous de la pause déjeuner <<