11 phrases énervantes qu'on doit se farcir quand on est une jeune maman

Et votre maman n'est sûrement pas en reste
Et votre maman n'est sûrement pas en reste
Faire ses premiers pas de maman est toujours un peu stressant, surtout quand l'on doit en plus se farcir les incontournables conseils et questionnements agaçants de la part de son entourage.
A lire aussi
Dépression post-partum : quand les jeunes mamans perdent pied
News essentielles
Dépression post-partum : quand les jeunes mamans perdent...

1- "S'il pleure, c'est qu'il a faim"

Merci pour ce judicieux conseil mais vous lui avez déjà donné à manger il y a un quart d'heure. Vous allaitez ? Malheur à vous, car au moindre cri du bébé, vous passerez pour une mère indigne si vous ne le mettez pas au sein.

2- "T'as perdu combien ?"

De quoi ? D'ami(e)s ?

La scène telle que vous l'imaginez dans votre tête...
La scène telle que vous l'imaginez dans votre tête...

3- "Tu t'ennuies pas trop ?"

Curieuse question car entre les biberons, les berceuses, les aller-retours chez le pédiatre et la paperasse qui s'accumule, l'ennuie est un concept qui vous semble très lointain.

4- "Tu vas voir, l'allaitement, c'est formidable"

Phrase que l'on vous balance généralement sans même prendre la peine de vous demander si vous comptez justement allaiter ou non. On évite également de vous parler des crevasses, du fait que vous serez la seule à vous lever la nuit, ni de bébé qui se verrait bien rester scotché à votre poitrine toute la sainte journée... Malgré tout, vous reconnaissez que c'est pratique, rapide, bon pour l'enfant, gratuit et que ça conserve un lien privilégié entre vous... Bref, presque formidable en effet !

Hélas, toutes les femmes ne ressemblent pas à Gisèle en allaitant. Toutes ne se font pas non plus coiffer et maquiller en donnant le sein.
Hélas, toutes les femmes ne ressemblent pas à Gisèle en allaitant. Toutes ne se font pas non plus coiffer et maquiller en donnant le sein.

5- "Ça va, t'arrives à dormir ?"

Laissez donc vos cernes répondre à votre place pour une fois !

6- "Tu devrais le laisser pleurer un peu"

Possible, sauf que l'entendre brailler ne vous aidera pas forcément à vous détendre, et lui non plus manifestement puisqu'il hurle de plus belle.

Et les décibels vont rapidement se mettre à monter
Et les décibels vont rapidement se mettre à monter

7- "L'allaitement, ça fait maigrir"

Cela aiderait en effet l'utérus à reprendre plus rapidement sa taille initial et donc votre ventre diminuerait plus vite mais cela n'est pas forcément significatif sur la balance. D'autant qu'allaiter donne faim... et l'on se tourne plus volontiers vers des douceurs sucrées.

8- "Surtout, dors quand il dort"

Vous aimeriez bien et avez même longuement songé à ce merveilleux moment où vous alliez pouvoir enfin fermer les yeux, sauf qu'il a mis tellement de temps à arriver que vos rêves se tournent désormais vers un café, une douche, un repas... Et il va falloir choisir, hélas.

Et ce n'est pas parce que vous fermerez les yeux qu'il en fera autant
Et ce n'est pas parce que vous fermerez les yeux qu'il en fera autant

9- "Tu ne devrais pas reprendre le boulot si tôt"

Primo, certaines n'ont pas le choix. Deuxio, on en a peut-être envie, pour reprendre un rythme, voir du monde, améliorer ses finances... et se faire une joie de retrouver son enfant chéri le soir.

10- "Vous pensez à en faire un deuxième ?"

On va déjà commencer par s'habituer au premier...

Un petit répis entre c'est possible ?
Un petit répis entre c'est possible ?

11- "Tu verras, on oublie la douleur "

Heu... Disons plutôt qu'on la relativise avec le temps. Et ce n'est pas tant cette soit-disant amnésie que l'adorable frimousse de notre enfant qui nous donne envie de réitérer par la suite.