Pourquoi vous devriez prendre de bonnes résolutions pour 2018 (et non 2017)

Pourquoi il vaut mieux faire des résolutions pour 2018
Pourquoi il vaut mieux faire des résolutions pour 2018
Si vous voulez vraiment que vos bonnes résolutions se réalisent, donnez-vous un petit délai jusqu'en... 2018.
A lire aussi
Pourquoi vous devriez manger une poire par jour
News essentielles
Pourquoi vous devriez manger une poire par jour

Nombre d'entre nous entamons de bonnes résolutions chaque nouvelle année. Et chaque fin d'année, nous sommes presque aussi nombreux à nous apercevoir que tous nos jolis projets qui nous avaient tant motivés douze mois auparavant n'ont malheureusement pas vu le jour. Et si justement la deadline que nous nous imposons - à savoir un an max - était trop courte pour réussir à atteindre nos objectifs ? Notre nouvelle approche en 2017 : reporter nos bonnes résolutions en... 2018.

C'est du moins l'avis du psychologue, Benjamin P. Hardy, qui soutient, comme le rapporte The Independent, que si nous voulons vraiment réaliser des choses dans nos vies, nous devons planifier plus loin et penser à plus long terme.

A titre d'exemple, il explique que l'écrivaine anglaise JK Rowling avait planifié les sept tomes de son Harry Potter avant d'écrire un seul chapitre. Idem du côté du réalisateur George Lucas qui avait prévu (au moins) six films de Star Wars avant de commencer le premier.

"Ne pas planter un arbre, planter tout un verger"

Selon le psy, pour aller loin, il faudrait voir grand et se projeter à long terme : "Le principe est simple : ne pas simplement planter un arbre, planter tout un verger". Avoir des objectifs sur la durée nous rendrait finalement plus enclins à les atteindre. La raison ? Parce que, généralement, même si elles nous donnent envie, on ne croit pas véritablement aux résolutions que l'on fait le 1er janvier : il ne s'agirait pas de "décisions engagées".

Regarder loin
Regarder loin

Les études psychologiques ont montré que les personnes qui avaient une plus grande confiance en leur capacité à atteindre leurs objectifs avaient tendance à surpasser les autres. A l'inverse, les autres (soit la majorité de la population) seraient moins satisfaits de leur vie, moins motivés, plus stressés et en moins bonne santé.

Prendre notre destin en main

"Si nous évoluons dans un monde imprévisible, nous détenons le pouvoir et le contrôle de nos propres vies, nous sommes responsables de ce qui nous arrive", ajoute le Dr Hardy. En prenant conscience de tout cela, on va pouvoir prendre notre destin en main et réaliser beaucoup plus de choses.

Pour en revenir à nos résolutions donc, il faut être motivée, valoriser nos objectifs et les ancrer sur le long terme, sans précipitation. Vivement 2018, que l'on savoure toutes nos réussites, accomplies petit à petit.