Iran : une université propose un cursus pour devenir une parfaite femme au foyer

Iran : une université propose un cursus pour devenir une parfaite femme au foyer
Iran : une université propose un cursus pour devenir une parfaite femme au foyer
Pour exploiter le « grand potentiel » que constituent les femmes au foyer, l'université d'Azad, en Iran, proposera dès la rentrée à ses étudiantes un cursus censé leur apprendre à devenir de « parfaites femmes d'intérieur ».
A lire aussi
"Ouaga Girls" : au Burkina Faso, ces jeunes femmes rêvent de devenir mécanos
News essentielles
"Ouaga Girls" : au Burkina Faso, ces jeunes femmes rêvent...


Oubliez les diplômes en management, en droit, en médecine ou en littérature. En Iran, pour apprendre à faire correctement le ménage, à repasser sans faire de pli et à préparer le dîner sans faire tout brûler dans la maisonnée, les femmes pourront désormais aller... à la fac.

L'université d'Azad, un établissement privé de Téhéran, proposera en effet dès la rentrée prochaine à ses étudiantes toute une série de cours pour devenir une « parfaite femme au foyer ». Éducation et hygiène des enfants, hygiène de la famille, amélioration des affaires de la famille... D'après le blog Nouvelles d'Iran hébergé par Le Monde, cette nouvelle formation exclusivement dédiée aux femmes permettra à ces dernières d'assumer pleinement leur rôle au sein de la société iranienne : celui d'épouse et de mère.

>> Iran : la révolution féminine est-elle vraiment en marche ? <<

Des cours en ligne pour pouvoir rester à la maison

D'ailleurs, ces dernières n'ont vraiment pas de quoi se plaindre, puisqu'elles pourront accéder au cursus « femme au foyer » sans avoir à passer le concours d'entrée à l'université, d'habitude obligatoire. Les étudiantes auront aussi droit à 30% de réduction sur leurs frais d'inscription, et auront la possibilité de suivre les cours en ligne. Pratique quand doit rester à la cuisine.

Interrogé jeudi 10 avril par l'Iranian Students New Agency (Isna), l'agence iranienne dédiée au monde étudiant, le président de l'université islamiste d'Azad Hamid Mirzadeh explique : « Il existe un grand potentiel dans notre pays en ce qui concerne les femmes au foyer. Il y a, à peu près, cinq millions de femmes au foyer qui, pour la plupart, ont envie de faire des études. » Reste à savoir si les partiels en vaisselle et la mention « Très Bien » en lessive de blanc suffiront à satisfaire les ambitions des femmes iraniennes...

Aujourd'hui en Iran, 49% des 77 millions d'habitants sont des femmes. Pour l'heure, celles-ci disposent toujours de moins de droits que leurs homologues masculins, notamment dans les questions de mariage, de divorce et d'héritage. Elles n'ont pas accès aux fonctions de juge et aucune femme n'a été autorisée à se présenter aux élections présidentielles depuis la révolution islamique.

>> Iran : des photos de femmes journalistes travaillant par terre choquent Twitter <<

Dans l'actu
À voir
Aussi