Marine Le Pen envisagerait d'écarter son père de la présidence d'honneur du FN

Marine Le Pen envisagerait d'écarter son père de la présidence d'honneur du FN
Marine Le Pen envisagerait d'écarter son père de la présidence d'honneur du FN
Marine Le Pen serait-elle en passe de « tuer le père » ? Lasse des outrances et des provocations répétées du fondateur du Front National, la présidente du parti frontiste envisagerait, selon le Canard Enchaîné paru ce mercredi 1er octobre, d'évincer son paternel du poste de « président d'honneur » du parti d'extrême-droite qu'il occupe depuis 2011.
A lire aussi
Marion Maréchal-Le Pen : plainte contre L'Express après la révélation du nom de son père biologique
presse
Marion Maréchal-Le Pen : plainte contre L'Express après...


L'appel à « Monseigneur Ebola » pour régler la question des flux migratoires ou encore la scandaleuse sortie sur Patrick Bruel et la « fournée », Jean-Marie Le Pen fait désordre au sein du prétendu « nouveau » Front National. Le parti d'extrême-droite dirigé par Marine Le Pen et la fameuse stratégie dite de « dédiabolisation » prennent, en effet, une volée de plombs à chaque sortie polémique du fondateur du FN.

« Je suis président à vie »

Résultat, la présidente du FN « envisage d'écarter son père des instances dirigeantes du parti », lors du congrès des 29 et 30 novembre prochains, à en croire Le Canard Enchaîné en date du mercredi 1er octobre. Jean-Marie Le Pen occupe actuellement et « à vie », le poste de président d'honneur du parti - spécialement créé pour lui - qui permet, en plus de flatter l'ego de l'homme de 86 ans, de siéger dans toutes les instances du FN et, par conséquent, de garder une certaine emprise si ce n'est une emprise certaine sur le mouvement.

La solution choisie par Marine Le Pen promet d'être radicale. « Le poste de président d'honneur du FN serait purement et simplement supprimé, en arguant qu'il n'existait pas avant 2011 », explique le palmipède. « Ce n'est pas elle qui m'a nommé président d'honneur, c'est le congrès du FN, par conséquent je suis président à vie. Cette décision n'appartient à personne, même pas à un congrès suivant puisque cette décision est définitive jusqu'à ma mort », avait, pour sa part, affirmé Jean-Marie Le Pen en juin dernier.

Marine Le Pen quitte la propriété familiale de Montretout

Par ailleurs, selon des informations de L'Express, Marine Le Pen a quitté sa dépendance de la célèbre propriété familiale de Montretout, sur les hauteurs de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), pour s'installer dans une grande propriété dont elle a fait l'acquisition à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines). À l'origine de ce départ, selon l'hebdomadaire : l'une des chattes du Bengal de la présidente du FN a été tuée par l'un des dobermans de son père.

Dès lors, on doute que le prochain congrès du FN, pour qui « la famille est l'élément central et fondamental de la société », soit franchement une occasion de renforcer les liens intergénérationnels…

À voir
Aussi