5 conseils tout simples pour apprendre à son enfant à méditer (et à se relaxer)

La méditation pour les enfants
La méditation pour les enfants
Sans en avoir forcément conscience, les enfants ont la méditation dans le sang. Et ils constituent même, bien souvent, de meilleurs élèves que les adultes. Vous souhaitez les initier ? Voici comment procéder.
A lire aussi

Parfaits candidats à la méditation, les enfants respirent naturellement par le ventre et pratiquent la pleine conscience spontanément en profitant du moment présent et en s'émerveillant du monde qui les entoure quand nous, nous devons nous efforcer d'y arriver.

Néanmoins, ils restent des enfants. La pratique de la méditation doit donc être adaptée à leur jeune âge.

1- Proposez-leur des sessions courtes

Les enfants ont plus de difficultés à rester longtemps concentrés et inactifs. Alors ne leur imposez pas de méditer pendant des heures. Charlie Knoles, professeur de méditation suggère au site mindbodygreen d'adapter la durée en fonction de l'âge de l'enfant. Ainsi, un petit de 4 ans pratiquera 4 minutes par jour et le double de temps pour un enfant de 8 ans. La relaxation en début et en fin de séance est également essentielle pour eux, comme pour vous.

2- Rendez la pratique ludique

Il existe des astuces pour rendre la méditation plus amusante et agréable. Le coach en méditation propose ainsi à ses petits disciples de creuser leurs mains l'une contre l'autre en imaginant qu'il s'agit d'une tasse et de souffler dedans comme si leur air était de l'eau pour remplir leur tasse. Cette méthode permet aux enfants d'être concentrés sur leur respiration.

3- Aidez-les à conserver leur calme

Votre enfant s'est cogné ? Plutôt que de le consoler à coup de "oh mon pauvre chéri", félicitez-le tout en lui apportant votre soutien :"Qu'est-ce que tu es courageux !". Il devrait se calmer plus rapidement, ravi de vous sentir fière de lui. Invitez-le ensuite à effectuer quelques grandes respirations pour passer le message à son corps qu'il est apaisé et relaxé.

Un moment zen en famille
Un moment zen en famille

4- Faites de la méditation une routine quotidienne

En vous voyant méditer régulièrement et savourer ce moment, vos enfants vont avoir plus volontiers envie de s'y mettre à leur tour. Instaurez alors la méditation au planning de votre journée et pratiquez en famille. À vous de voir si vous préférez vous y coller au réveil, le soir avant les devoirs ou juste avant la sieste.

5- Faites preuve de souplesse

Votre chérubin a beau être ok pour devenir un aspirant méditateur, il n'en reste pas moins un enfant. Alors, s'il a du mal à rester assis, concentré sur sa respiration, sans parler, plus de 30 secondes, proposez-lui de marcher à travers la pièce tout en jouant au roi du silence et en prenant garde à respirer pleinement. La méditation deviendra ainsi un jeu d'enfant !