"On a peur" : selon la SPA, les abandons d'animaux seraient en hausse

Les abandons d'animaux seraient en hausse. Une nouvelle particulièrement alarmante à l'approche de l'été, relevée par la Société Protectrice des Animaux.
À lire aussi

4%. C'est le chiffre qui correspond à la baisse des adoptions d'animaux sur les quatre premiers mois de l'année par rapport à 2021. Et ce, sur tout le territoire hexagonal, affirme la SPA. Selon l'association, 6 000 chiens et chats sont encore à adopter au sein du pays. Les abandons quant à eux seraient en hausse. En 2021 déjà, la SPA observait une accélération des abandons et une saturation des places au sein de 62 refuges.

Comme l'indique franceinfo, cette hausse alarmante des adoptions seraient à attribuer à la hausse des prix. "Les personnes vont dire qu'elles n'ont pas les moyens de subvenir aux besoins de leur animal, soit pour des frais vétérinaires ponctuels parce que l'animal a eu un accident, soit à cause d'un changement de situation, comme une perte d'emploi", détaille au site Ninon Rueff, responsable du refuge SPA de Plaisir (Yvelines).

Une situation préoccupante.

Une crainte à l'approche de l'été

"Un monsieur m'a expliqué qu'à cause de l'inflation, il savait qu'il n'aurait plus les moyens d'entretenir son lapin. En prévision de cela, il appelait donc pour prendre un rendez-vous afin de l'abandonner", développe auprès du site d'informations Ninon Rueff, évoquant les incidences dramatiques de l'inflation sur la situation des animaux.

Une nouvelle d'autant plus alarmante à la veille du mois de juin, et des deux mois qui s'ensuivent. "On a 53 chiens sur le refuge alors que la capacité maximale c'est autour de 55 ou de 60. Je suis inquiète à l'approche de l'été, puisque c'est durant l'été qu'on recueille le plus de nouveaux chiens, comme les gens partent en vacances", témoigne à France 3 Pauline Tardieu, la responsable du refuge d'Aix-en-Provence.

"C'est durant l'été qu'on a moins d'adoption, donc on a peur que ça se remplisse encore plus et qu'on ne puisse pas prendre en charge tous les chiens qui en ont besoin" déplore encore la responsable. Le week end dernier, la SPA organisait même des journées portes ouvertes au sein de 63 refuges en France, afin d'inciter les visiteurs aux processus d'adoptions.

"L'association ne sera bientôt plus en mesure de prendre en charge les abandons et d'accueillir de nouveaux animaux et la situation est alarmante, car la tendance des abandons d'animaux bat tous les tristes records des années précédentes", prévenait déjà la SPA durant l'été 2021.

Une situation qui ne s'arrange guère.