Anorgasmie : tout savoir sur ce trouble du plaisir

Anorgasmie : tout savoir sur ce trouble sexuel
Anorgasmie : tout savoir sur ce trouble sexuel
L'anorgasmie désigne l'impossibilité à atteindre l'orgasme. On éprouve du désir, et même du plaisir, mais l'extase ne vient pas et on reste "sur notre faim". Ce blocage qui touche surtout les femmes est heureusement surmontable.
A lire aussi

L'anorgasmie, qu'est-ce que c'est ?

Dans une enquête sur le contexte de la sexualité en France menée en 2014, 7% des femmes âgées de 18 à 69 ans affirmaient avoir souvent des difficultés à atteindre l'orgasme. Pour certaines, ce problème est peut-être lié à l'anorgasmie, un terme qui désigne l'impossibilité à atteindre l'orgasme et cela de façon persistante. Mais attention, il ne faut pas confondre ce trouble avec l'anaphrodisie, qui se caractérise par une absence de désir sexuel pendant une longue période. Les femmes souffrant d'anorgasmie éprouvent du désir, du plaisir même. Mais juste avant d'atteindre l'extase, elles se retrouvent bloquées et ont la sensation de rester sur leur faim.

A noter que l'anorgasmie peut être primaire (présente depuis toujours) ou secondaire (elle se déclenche après une période normale).

>> Troubles sexuels féminins : les identifier pour mieux les soigner <<

Les causes de l'anorgasmie

Souvent, ce trouble est provoqué par une peur de l'orgasme. Une peur causée par exemple par une éducation rigide qui empêche la femme de lâcher totalement prise. Une remarque désobligeante d'un partenaire, des confidences de copines plus à l'aise sexuellement peuvent ainsi mener à la honte et donc au blocage. Un manque de confiance en soi, une mauvaise image de son corps, des gros complexes et une pudeur exacerbée entrent aussi en jeu.

Un abus sexuel, survenu dans l'enfance ou non, peut également provoquer l'anorgasmie. Enfin, ce trouble peut être transitoire et apparaître après un événement marquant qu'il soit conscient ou non : séparation, découverte d'infidélité, problèmes professionnels, deuil...

>> 1/3 des femmes n'a pas d'orgasme : la faute à qui, à quoi ? <<

Que faire face à l'anorgasmie ?

Face à l'absence d'orgasme, il faut apprendre à lâcher prise. Cela peut passer par la sophrologie ou des exercices de relaxation comme le yoga ou la méditation. Mais si les causes sont psychologiques (éducation rigide, abus sexuel...), mieux vaut prendre rendez-vous avec un thérapeute psycho-sexologue. Ce type de thérapie permet de découvrir son corps, d'apprendre à ne plus avoir peur de l'orgasme et de trouver les solutions pour vaincre ce problème.

Si l'anorgasmie s'accompagne de manifestations physiques comme des sécheresses vaginales, un gynécologue peut prescrire des lubrifiants qui vont permettre de mieux vivre les rapports sexuels et faciliter le lâcher prise. Enfin, il est possible de se débloquer sans son partenaire en se masturbant.

>> Avoir un orgasme : 6 trucs étonnants qui marchent vraiment <<