Pourquoi les bébés prématurés pourraient avoir besoin de caféine

La caféine pourrait aider le développement des bébés prématurés
La caféine pourrait aider le développement des bébés prématurés
Donner une tasse de café à bébé ? Cela paraît inconcevable. Mais une étude canadienne confirme que la caféine s'avère bénéfique pour les nouveaux-nés prématurés.
A lire aussi
Comment et pourquoi utiliser la langue des signes avec bébé ?
News essentielles
Comment et pourquoi utiliser la langue des signes avec...

Le café, c'est une boisson d'adulte. Forte et addictive, on imagine mal la servir à un enfant. Encore moins à un nouveau-né. Pourtant, une nouvelle étude menée à l'Université de Calgary (Canada) publiée dans Pediatrics confirme les bienfaits d'un traitement à base de caféine sur le développement neurologique des bébés prématurés.

Près de 2 000 bébés nés avant 29 semaines de grossesse ont été répartis en deux groupes. Le premier a reçu une dose de caféine au cours des 48 heures suivant la naissance et le second, deux jours après la venue au monde. Les nourrissons ont ensuite été soumis à des tests pour détecter des malformations cardiaques, des maladies pulmonaires chroniques et des troubles neurologiques.

Les bébés du premier groupe ont montré des taux plus faibles de développement neurologique que ceux qui ont reçu de la caféine quelques heures après la naissance. "La caféine est le médicament le plus couramment utilisé dans l'unité de soins intensifs néonatals après les antibiotiques", explique le médecin Abhay Lodha, chercheur principal de l'étude. Ces nouvelles recherches montrent plus la dose est administrée tôt, mieux c'est.

La caféine favorise l'expansion des poumons

Quand les bébés viennent au monde plus tôt que prévu, certains organes sont sous-développés. C'est particulièrement le cas pour les poumons, ce qui entraîne des difficultés respiratoires pour le nouveau-né.

Cette nouvelle étude a tenu compte des possibilités d'effets à long terme en examinant les données des enfants qui ont reçu de la caféine lorsqu'ils étaient prématurés. Aucun effet négatif sur le langage ou les fonctions cognitives et le développement moteur n'a été constaté.

"La caféine peut améliorer l'étirement et l'expansion des poumons, le débit cardiaque et la pression artérielle chez les prématurés, ce qui améliore l'apport en oxygène dans le corps et le cerveau", souligne le Dr Lodha. Les chercheur·euses précisent toutefois que la caféine ne convient pas aux bébés non prématurés, car elle peut avoir des effets indésirables sur leur santé.