Bientôt des "cours de vin" pour les enfants en Italie ?

Bientôt des "cours de vin" pour les enfants en Italie ?
Bientôt des "cours de vin" pour les enfants en Italie ?
Les "cours de vin" pour les moins de 15 ans, c'est peut-être pour bientôt en Italie. Depuis fin mars, les parlementaires étudient une proposition de loi voulant enseigner dès l'âge de 6 ans "l'histoire et la civilisation du vin". Et pourquoi pas ?
A lire aussi
Cette école fait courir les enfants un kilomètre et demi par jour
News essentielles
Cette école fait courir les enfants un kilomètre et demi...

C'est le genre d'enseignement qu'on imagine mal être un jour ajouté aux programmes des classes de primaire et du collège. Mais en Italie, les enfants âgés de 6 à 15 ans pourraient bien se pencher sur "l'histoire et civilisation du vin" à raison d'une heure de cours hebdomadaire.

Déposée par le sénateur Dario Stéfano, du parti Gauche, Écologie et Liberté, la proposition de loi a fait son entrée au Parlement italien le 24 mars dernier. Son objectif : non pas de faire boire un petit verre de rouge aux élèves pendant les cours évidemment, mais les sensibiliser à la culture millénaire du vin et les initier à sa préservation. Quand on sait que l'Italie a détrôné l'an dernier la France comme premier producteur mondial de vin, on se dit que ce n'est pas une si mauvaise idée que ça.

"Il a été démontré que la connaissance du vin crée des buveurs responsables. Mais il s'agit juste d'un sujet supplémentaire qui permettra d'enrichir l'éducation de nos élèves. Nous faisons bien étudier la musique aux enfants à l'école sans attendre d'eux qu'ils deviennent musiciens", explique Dario Stéfano au journal Il Fatto Quotidiano.

Sa proposition de loi a trouvé un soutien de taille : celui d'Attilio Scienza, professeur à l'Université catholique du Sacré-Coeur. "La perte d'habitude de boire en famille conduit les jeunes garçons de 15 ans en dehors de tout cadre. [...] L'éducation permet de rappeler que le vin est un élément de la culture méditerranéenne, nous devons communiquer l'idée que le vin est un élément fondamental des peuples méditerranéens. Boire ne devrait pas être une satisfaction physique, mais culturelle et pour cela il faut découvrir l'histoire derrière le vin. Transmettre cette culture aux jeunes à l'école est une première étape dans un processus qui doit être développé", affirme l'universitaire.

Si la loi est adoptée, c'est la première fois que le vin fera son entrée dans les salles de classe. En revanche, d'autres ont déjà tenté l'initiation des plus jeunes, et ce avec succès . Dans son ouvrage de vulgarisation destiné aux enfants et aux débutants Du Raisin au verre (Éd. Féret), l'oenologue Teresa Severini Zaganelli raconte qu'elle accueille régulièrement dans son domaine viticole de Torgiano des élèves accompagnés de professeurs soucieux de leur faire découvrir les secrets du vin.