Des enfants hospitalisés se confient sur "ce qui est important dans la vie"

Des enfants malades livrent leurs impressions sur " ce qui importe dans la vie "
Des enfants malades livrent leurs impressions sur " ce qui importe dans la vie "
Un pédiatre d'Afrique du Sud a publié sur Twitter les témoignages touchants d'enfants hospitalisés en soins palliatifs. Ces jeunes patients ont été invités à lister les choses importantes qui enrichissent l'existence. Et leurs réponses constituent une vraie leçon de vie.
A lire aussi

"L'important, c'est d'avoir la santé". Embourbés dans nos petits tracas du quotidien, nous oublions vite cette maxime : froid, fatigue, surcharge de travail.... Toutes les occasions sont bonnes pour râler. Mais lorsque l'on lit les témoignages bouleversants de ces enfants hospitalisés en soins palliatifs, nos petits soucis paraissent soudainement bien dérisoires. Le Sud-africain Alistair McAlpine, pédiatre dans un hôpital de la ville du Cap, a demandé à des enfants malades, ce à quoi ils tenaient le plus dans la vie. Les réponses se révèlent aussi touchantes que déconcertantes.

Pour la plupart de ces enfants, le plus important dans la vie est de passer du temps auprès de leur famille. À la question "Avez-vous des regrets?", plusieurs d'entre eux ont déclaré qu'ils regrettaient d'avoir porté trop d'attention à ce que l'on pouvait dire sur eux. "Ils auraient aimé moins se préoccuper de ce que les autres pensaient d'eux, et auraient aimé apprécier davantage ceux qui les traitaient 'normalement'", explique le Dr McAlpine, qui a publié les phrases des enfants sur son compte Twitter. Heureusement, d'autres gardent en revanche d'excellents souvenirs des réactions de la part de leurs amis : "Mes vrais amis n'ont pas été dérangés par mes cheveux qui tombaient'', "Jane est venue me visiter après ma chirurgie et n'a même pas remarqué ma cicatrice !'".

"Écoutez les conseils de ces enfants"

Parmi leurs meilleurs souvenirs figurent des choses simples de la vie comme les glaces, la plage, les jouets, les animaux, les livres. "Harry Potter m'a fait sentir courageuse", explique une petite fille. "Plusieurs d'entre eux ont mentionné leurs animaux domestiques", précise le Dr McAlpine. Ces enfants ont également abordé des sujets plus sérieux, comme ceux de la mort et de la maladie, avec une lucidité qui laisse sans voix. La plupart d'entre eux s'inquiètent pour leurs proches : leurs parents, leurs grands-parents, leurs frères et soeurs...

"J'espère que ça va aller pour maman. Elle semble triste". "Papa ne devrait pas s'inquiéter. Il va bientôt me voir à nouveau", "Dieu va prendre soin de ma maman et de mon papa quand je serai parti"... Des phrases bouleversantes qui prouvent que la plupart d'entre eux sont parfaitement conscients de ce qui les attend et de la souffrance que ressentent leurs proches.

Pour le Dr McAlpine, ces paroles sont à interpréter comme une véritable leçon de vie. "Écoutez les conseils de ces enfants. Soyez gentils. Lisez plus de livres. Passez du temps avec votre famille. Racontez des blagues. Aller à la plage. Caressez votre chien. Dites à vos proches que vous les aimez", insiste le pédiatre.

"Aujourd'hui j'ai suivi, les conseils du Dr McAlpine. J'ai emmené mes deux fils nager et je leur ai acheté de la crème glacée. Je ne suis pas allée sur Facebook. C'était une bonne journée."