"Pardon ?" : Faustine Bollaert hallucinée par la remarque sexiste d'un invité

"Pardon ?" : Faustine Bollaert hallucinée par la remarque sexiste d'un invité
"Pardon ?" : Faustine Bollaert hallucinée par la remarque sexiste d'un invité
Durant une émission de "Ça commence aujourd'hui", Faustine Bollaert a été sidérée par le sexisme d'un invité. "Pardon ?", a-t-elle réagi.
À lire aussi

"Pardon ?". En plein déroulé de son émission à succès Ca commence aujourd'hui, l'animatrice Faustine Bollaert s'est étonnée des propos pour le moins frontaux de l'un des participants, Roberto. Celui-ci a qualifié la poitrine sa partenaire Patricia de "pare-chocs".

"Et vous, vous avez flashé sur quoi chez Patricia ?", a demandé Faustine Bollaert au participant. Avant que Roberto, âgé d'une soixante d'années, ne lui réponde : "Le pare-chocs". No comment. Une réplique décochée dans le cadre d'un épisode dédié aux couples et à leurs moyens de briser la routine. Cela n'a pas laissé l'animatrice indifférente.

"Je vais traduire"

"Je vais traduire vos discours. Donc vous avez aimé ses formes ? Je vais garder de la tenue pendant cette émission", a réagi Faustine Bollaert sur le plateau de son émission. Avant que son interlocuteur ne lui rétorque avec hésitation qu'une telle formulation était "très rock" mais aussi "très respectueuse pour les femmes".

D'autant plus "en 1976", lorsque cette expression n'avait rien de problématique, tout du moins si l'on en croit Roberto. Un curieux argumentaire qui n'a pas tout à fait convaincu la journaliste. "Dire pare-chocs ? Je ne suis pas sûre, Roberto", a achevé l'animatrice. "En 1976, c'était chic de dire qu'on flashe sur le pare-chocs d'une femme ?", a-t-elle insisté. Un bel instant de malaise.