Faustine Bollaert dévoile les messages sexistes d'un spectateur : Twitter s'indigne

Faustine Bollaert dévoile les messages sexistes d'un fan : Twitter s'indigne
Faustine Bollaert dévoile les messages sexistes d'un fan : Twitter s'indigne
La présentatrice de France 2 Faustine Bollaert a reçu plusieurs messages d'un "fan" avec une requête bien particulière - que l'on pourra allègrement qualifier de sexiste. Lorsqu'elle les a partagés sur Twitter, ses abonné.es n'ont pas tardé à réagir.
A lire aussi

Présentatrice de Ça commence aujourd'hui sur France 2 depuis maintenant trois saisons, Faustine Bollaert accueille chaque jour des personnes aux problématiques diverses et variées. Drames familiaux, passions hors-normes, destins étonnants, les thématiques se suivent et ne se ressemblent pas. Contrairement aux messages d'un de ses "fans", qui lui, n'a qu'une seule idée en tête : la voir en jupe.

Dans un post Twitter daté du 10 septembre, l'animatrice dévoile les commentaires répétitifs - et assez insistants - d'un internaute sur son compte Instagram. "Bizarre dans votre émission jamais en jupe problème avec votre corps, un sujet d'émission pour vous. L'audience serait meilleure en jupe", débute-t-il le 15 août. Il enchaîne ensuite, armé de ce qu'on peut qualifié d'une redondance à toute épreuve, avec un "Jamais en jupe, c'est une secte France Télévisions", jeudi 5 septembre.

Pas peu fier de ses remarques et sûrement très déçu que Faustine Bollaert ne les prenne pas en compte, il réitère quelques jours plus tard : "Pas de belles femmes dans votre émission, même vous toujours en pantalon, on paye la redevance pour ça".

C'en est trop, la destinataire décide de l'afficher sur les réseaux sociaux, accompagnant la capture d'écran de deux emojis pleurant de rire, sûrement pour éviter de verser une larme devant ce sexisme accablant. Car, faut-il le rappeler, le métier de Faustine Bollaert n'est en aucun cas de passer à l'antenne pour le plaisir des yeux de ses spectateurs, et encore moins de céder à leurs demandes d'un autre temps. Les femmes ne sont pas "faites" pour porter des jupes, et encore moins pour satisfaire le regard (parfois lubrique) des hommes sur leur corps.

Sur Twitter, les internautes ont rapidement commenté la publication désolante, et déploré que la présentatrice reçoive ce genre de mots. "Je dois être trop reac mais ça ne me fait pas vraiment rire, la misogynie à l'état pur :/ c'est aberrant de voir ce genre de commentaire en 2019... Tu as encore le droit de t'habiller comme tu as envie :)", écrit l'un. "Courage, il en faut pour supporter toutes ces conneries", lance un autre. Une twittos a elle aussi répondu sur le ton de l'humour (et de l'émission), en lâchant un faux appel à témoin : "Appel à temoin " vous êtes obsédé par le port de la jupe et les jambes a l air....; vous même me supportez pas les pantalons et vivez en caleçon, ou vous avez été poursuivi par une jupe un soir de pleine lune et ça a changé votre vie, contactez nous au 01....". Une réplique mordante pour un constat dramatique : côté image de la femme, on a encore du chemin.