series
Hôtel de la plage saison 2 : Bruno Solo explique pourquoi il n'est pas sur les réseaux sociaux
Publié le 3 juin 2015 à 19:30
Par Thomas Belleaud
Bruno Solo n'est pas un grand fan de la toile. A l'occasion de la diffusion sur France 2 des derniers épisodes de la nouvelle saison d' "Hôtel de la plage", l'acteur évoque son rapport aux réseaux sociaux.
Bruno Solo sur le plateau de Vivement Dimanche. Bruno Solo sur le plateau de Vivement Dimanche.© Sipa, PJB
La suite après la publicité

France 2 diffusera ce mercredi soir les épisodes 5 et 6 de la deuxième saison d' "Hôtel de la plage". L'occasion pour Bruno Solo, qui incarne le vacancier Paul dans la série, de revenir sur le film éponyme, mais aussi ses choix en tant qu'acteur.

Dans une interview à Télé 2 semaines, Bruno Solo confie ainsi qu' "Hôtel de la plage", sorti dans les salles en 1978, est l'un des films qui l'a marqué. "Il est sorti presque en même temps que Star Wars. Imaginez un gamin de 13 ans qui découvre à la fois Sophie Barjac à poil et princesse Leïa...", plaisante celui qui a justement choisi de changer son vrai nom pour "Solo" en hommage à Han Solo, personnage incontournable de la saga de George Lucas.

L'acteur français évoque ensuite ses rôles et la façon dont il les sélectionne, confiant préférer se laisser porter par "le vent que j'ai choisi". "Je ne suis pas un acteur qui attire les auteurs et réalisateurs de cinéma. Jusqu'au jour où je ferai un film remarqué", poursuit celui qui apparaît pourtant dans de nombreux long-métrages.

Bruno Solo en profite pour évoquer sa relation à internet et plus particulièrement aux réseaux sociaux. Pour l'acteur, ce nouveau média peut avoir la facheuse tendance à blesser lorsque l'on est un personnage public. "Je ne suis pas contre mais j'ai vu trop de camarades comédiens blessés par les commentaires lus sur les réseaux sociaux", affirme le comédien.

Et d'en profiter pour tacler certains de ces camarades, qui accordent selon lui trop d'importance à leur réputation en ligne : "Je n'y vais pas et je n'ai pas besoin de ça pour exister, contrairement à certains, des comiques notamment, obsédés par l'idée qu'un concurrent ait plus de 'likes' qu'eux".

Mots clés
series Médias
Sur le même thème
Sur ARTE : pourquoi on (re)mate ce bijou, avec la grande Ariane Ascaride play_circle
Culture
Sur ARTE : pourquoi on (re)mate ce bijou, avec la grande Ariane Ascaride
15 mars 2024
Pourquoi l'hospitalisation de Kate Middleton inquiète autant ? play_circle
Culture
Pourquoi l'hospitalisation de Kate Middleton inquiète autant ?
23 janvier 2024
Les articles similaires
"Tout va sortir, tôt ou tard !" : il faut écouter Flavie Flament sur #MeToo, Hamilton et Matzneff play_circle
Société
"Tout va sortir, tôt ou tard !" : il faut écouter Flavie Flament sur #MeToo, Hamilton et Matzneff
13 mars 2024
#MeToo : Corinne Touzet elle aussi a des choses à dire sur les "porcs" du milieu (et c'est accablant) play_circle
Culture
#MeToo : Corinne Touzet elle aussi a des choses à dire sur les "porcs" du milieu (et c'est accablant)
18 juin 2024
Dernières actualités
"Les gens agacés par le féminisme m'agacent", déplore l'humoriste Camille Chamoux play_circle
Culture
"Les gens agacés par le féminisme m'agacent", déplore l'humoriste Camille Chamoux
10 juillet 2024
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news