La super astuce pour faire sortir un enfant d'une aire de jeu sans crise

La super astuce pour extirper son enfant d'une aire de jeu
La super astuce pour extirper son enfant d'une aire de jeu
Le moment du départ de l'aire de jeu est souvent redouté par les enfants et par les parents. En effet, les crises de larmes et les caprices sont généralement au rendez-vous. Alors comment faire pour éviter un incident diplomatique ?
A lire aussi

Si certains parents ont du mal à occuper leurs enfants, d'autres ont des difficultés à les arrêter. Et le départ de l'aire de jeu ou du parc est souvent le moment redouté pour tout le monde.

Vous la voyez cette maman qui hurle à son enfant "Deux minutes et on y va ! Théo, c'est la dernière fois que je t'appelle ! Viens ici !!" pendant qu'il ignore complètement ses ordres ? C'est vrai que les balançoires et les toboggans sont beaucoup plus intéressants pour lui que sa mère qui l'appelle pour rentrer à la maison. Alors vous la voyez, cette maman ? Oui, bien sûr. Cette maman, c'est (sans doute) vous.

Malgré vos multiples tentatives pour sortir votre enfant de l'aire de jeu avec diplomatie, vous n'y parvenez pas. Souvent, le ton monte, les menaces fusent, puis vous craquez et vous allez le chercher de force. Alors la prochaine fois que votre enfant refusera d'obtempérer et qu'il essayera de négocier du temps de jeu en plus, voici une petite astuce pour éviter une nouvelle crise.

"Que veux-tu faire en dernier avant de partir ? Glisser une dernière fois sur le toboggan ? Sauter une dernière fois sur le trampoline ? Tirer une dernière fois dans le ballon ?". Une fois qu'il aura décidé ce qu'il voulait faire, laissez-le agir et ensuite partez (ensemble). Ne laissez aucune place à la négociation et ne cédez pas à ses caprices. Restez de marbre face à ses pleurs et son insistance. Si vous faites face à un pétage de plomb, souvenez-vous de ces quelques conseils pour le gérer dignement.

Dès l'instant où vous maîtriserez cette technique, votre enfant ne fera plus de crise pour sortir de l'aire de jeu. Et c'est quand même bien plus efficace et moins douloureux que de le traîner hors du terrain en hurlant, non ?