Ce court-métrage choc alerte sur les dangers de la pollution de l'air pour les enfants

Les enfants sont fortement exposés à la pollution de l'air : Greenpeace alerte
Les enfants sont fortement exposés à la pollution de l'air : Greenpeace alerte
Dans un court-métrage "Un cadeau pas comme les autres" diffusé à l'occasion des fêtes de fin d'année, l'ONG Greenpeace France sensibilise aux dangers de la pollution de l'air. Ce joli film rappelle l'impact des particules fines sur notre santé, notamment celle des enfants.
A lire aussi
"Je suis une poussière d'étoile" : le film qui aborde le deuil chez les enfants
News essentielles
"Je suis une poussière d'étoile" : le film qui aborde le...

Comme chaque année, le mois de décembre connaît son lot de films et de chansons de Noël. Greenpeace France surfe sur la vague en dévoilant un court-métrage, quelques semaines avant les fêtes de fin d'année. Mais le sujet n'a pas grand-chose à voir avec la féerie de Noël.

Dans ce film d'une minute trente intitulé Un cadeau pas comme les autres réalisé par Anna Mantzaris en stop motion, l'ONG sensibilise aux dangers de l'exposition aux particules fines.

Dans une grande ville, une petite fille attend sur le trottoir avec sa grand-mère pour traverser. Une voiture passe en trombe devant elles, laissant échapper une traînée de fumée. L'enfant toussote, sa grand-mère ajuste son écharpe.

Or, ce n'est pas le froid qui a fait tousser la fillette mais la fumée émise par le moteur de la voiture. "Face à la pollution de l'air, aucun masque ni aucune écharpe ne sont une protection efficace", souligne Greenpeace France.

Dans la suite du film, la fille rentre chez elle et fait des recherches sur internet. Inquiète, elle commence à ramasser des chutes de tissu dans sa maison pour fabriquer un masque anti-pollution à son nounours, qu'elle emmène partout avec elle.

Les enfants sont fortement exposés à la pollution de l'air : Greenpeace alerte

Le transport routier, premier responsable de la pollution atmosphérique

"Loin du charme des personnages en feutrine de cette vidéo, la pollution de l'air a des conséquences graves sur la santé humaine : asthme, naissances prématurées, problèmes cardio-vasculaires, cancer... Il n'existe pas de protection complètement efficace contre la pollution de l'air. Il faut donc s'attaquer aux causes du problème, au premier rang desquelles le trafic routier", explique dans un communiqué Sarah Fayolle, chargée de campagne Transports et Climat chez Greenpeace France.

En France, le secteur du transport routier est en effet le premier responsable des émissions de dioxyde d'azote. "Celles et ceux qui vivent à proximité de grands axes routiers en sont les premières victimes. Même des modèles de voiture diesel parmi les plus récents émettent des quantités de polluants largement supérieures aux normes existantes pour la qualité de l'air", pointe GreenPeace.

90% des enfants respirent un air pollué

Pour Sarah Fayolle, une seule issue est possible : "Nous devons sortir de notre dépendance au transport routier et à la voiture. Dans les grandes villes françaises, les alternatives sont à portée de main et ne demandent qu'à être développées : transports en commun, vélo, marche, train. Des aides aux ménages les plus modestes et aux professionnels doivent être mises en place pour accompagner le changement."

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 90% des enfants respirent un air pollué. "En France, 75% des jeunes enfants respirent un air dangereux pour leur santé", rappelle GreenPeace.