Société
Où sont les inventrices ? En France, seulement un brevet sur six est déposé par une femme
Publié le 10 novembre 2022 à 15:37
Par Maïlis Rey-Bethbeder | Rédactrice
Maïlis Rey-Bethbeder aime écrire, le café, traîner sur les réseaux sociaux et écouter de la musique. Sa mission : mettre en lumière les profils, les engagements et les débats qui agitent notre société.
Au niveau européen, la France peut mieux faire. Elle se classe 13e, derrière la Lettonie, le Portugal ou l'Espagne.
Où sont les inventrices ? En France, seulement un brevet sur six est déposé par une femme
La suite après la publicité

Dans le domaine de la représentation des femmes dans la science, la France est semble-t-il encore à la traîne. En atteste le nombre de brevets (seulement 1 sur 6) déposés par des femmes dans l'Hexagone. Une étude de l'Office européen des brevets (OEB) établit en effet que seulement 16,6% des demandes de brevets ont été déposées par des femmes en France entre 2010 et 2019.

Ce phénomène semble cependant, bonne nouvelle, diminuer au fil du temps, puisque par rapport à la période 2000-2009, le pourcentage de demandes de brevets a augmenté de 2,6% rappelle Le Figaro.

Mais cette situation ne se limite pas à la France : au niveau européen, les femmes sont à l'origine d'uniquement 13,2% des demandes de brevets en 2019, avance l'OEB, dont l'étude a été menée auprès de 38 États parties à la Convention sur le brevet européen (CBE). La France se classe 13e, devancée par la Lettonie (30,6 %), le Portugal (26,8 %) ou la Croatie (25,8 %). Les voisins de l'Hexagone ne font pas mieux : en Allemagne, seulement 10% des demandes de brevets auraient été déposées par des femmes.

Les pays les plus à la traîne sont le Liechtenstein (9,6 %) et l'Autriche (8,0 %). En comparaison, 15% des demandes de brevets ont été déposées par des femmes aux Etats-Unis la même année. Ce pourcentage grimpe à 26,8 % en Chine et à 28,3 % en Corée.

Comment expliquer ces résultats ?

"Alors que la contribution des femmes à la science et aux technologies n'a eu de cesse d'augmenter ces dernières décennies, la parité hommes-femmes n'est toujours pas atteinte", établit l'OEB. Comment expliquer ce constat d'échec et ces différences entre les pays ?

"Les différences entre les pays membres de l'OEB peuvent en grande partie s'expliquer par la spécialisation technologique de ces pays et la contribution des universités et des organisations publiques de recherche (OPR) à l'activité brevets", indique l'OEB. Dans les pays en tête du classement, il y aurait ainsi davantage de demandes de brevets émanant des universités et de la recherche publique.

L'OEB montre que les inventrices sont majoritairement présentes dans le secteur de la chimie (elles représentent 29 % de brevets déposés). Elles travaillent par exemple dans la pharmacie et les biotechnologies. Mais elles sont encore sous-représentées dans le secteur des sciences dures comme les mathématiques, la physique ou l'informatique. Une étude australienne faisait d'ailleurs ce triste constat en 2018 : si aucune mesure n'est prise, la parité hommes-femmes en sciences informatiques sera atteinte... dans 280 ans.

Mots clés
Société science femmes News essentielles
Sur le même thème
Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale play_circle
Société
Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale
5 février 2024
"Je suis amoureuse d'une femme" : une star de "Bridgerton" fait son coming out lesbien (et c'est puissant) play_circle
Culture
"Je suis amoureuse d'une femme" : une star de "Bridgerton" fait son coming out lesbien (et c'est puissant)
4 juin 2024
Les articles similaires
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé play_circle
Société
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé
31 janvier 2024
"On ne doit pas faire ça" : Laetitia Casta élève la voix sur l'affaire Depardieu play_circle
Société
"On ne doit pas faire ça" : Laetitia Casta élève la voix sur l'affaire Depardieu
22 janvier 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news