Les incendies qui ravagent la Sibérie alarment les associations écologistes

En Yakoutie, les incendies font rage et alarment médias internationaux et associations.
En Yakoutie, les incendies font rage et alarment médias internationaux et associations.
En Sibérie, d'impressionnants incendies ravagent les forêts et exacerbent la pollution atmosphérique, suscitant une inquiétude généralisée. Des organismes comme Greenpeace notamment tirent la sonnette d'alarme.
A lire aussi

"Il pleut des cendres et de la fumée épaisse". Voilà ce que rapporte le Siberian Times à propos des incendies catastrophiques qui font rage depuis des semaines en Yakoutie, au nord-est de la Sibérie. 136 personnes - pour la plupart des enfants et des personnes âgées - ont déjà été évacuées du village de Kylaiy, entouré d'incendies de forêt, détaille le quotidien, photographies à l'appui. Sur ces clichés, une considérable fumée recouvre les arbres alentours.

Un cauchemar qui n'en finit pas : cela fait depuis le mois de mai que ces incendies font rage au sein des forêts boréales de Yakoutie, ou République de Sakha de son nom officiel, territoire de plus de trois millions de kilomètres (la Sibérie en compte 13 millions), pourtant connu comme étant l'une des régions les plus froides du monde, rappelle à raison le quotidien de l'écologie Reporterre. Des incendies notamment causés par une hausse inattendue des températures, exacerbant la sécheresse alentours, et donc par le dérèglement climatique.

Une atmosphère étouffante globale, puisque c'est aussi en Sibérie centrale et dans le nord-ouest de la région que se déclarent des feux de forêts impressionnants, comme le déplore le site. Un état des lieux alarmant.

Une catastrophe considérable

Et qui inquiète fortement les associations et organismes comme Greenpeace, lequel nous rappelle que les incendies ont déjà balayé plus de 3,2 millions d'hectares de forêt. "La situation catastrophique des incendies en Russie, qui en est à sa quatrième année, est loin d'être résolue et le pic annuel des feux de forêt n'a pas encore été dépassé. La superficie totale couverte par les incendies dans le pays depuis le début de l'année était de 11,3 millions d'hectares. Il y a maintenant 3,2 millions d'hectares d'incendies", détaille l'ONG, dixit Novethic.

En 2016 déjà, Greenpeace tirait la sonnette d'alarme quant aux feux de forêts se déclenchant "chaque année, dans les vastes étendues de Sibérie", déplorant notamment la disparition de sept millions d'hectare sur ce vaste territoire boisé, et alertait quant à l'éventuelle extinction de tout un "patrimoine forestier". La situation que nous observons aujourd'hui est inquiétante, mais malheureusement, pas si étonnante. Tel que le développe Reporterre, ce sont déjà 11,3 millions d'hectares qui ont été ravagés par les incendies en Russie depuis le début de l'année.

Des dégâts considérables et une urgence très actuelle, et ce "alors que la saison des incendies doit encore se prolonger pendant plus d'un mois", s'inquiète à juste titre l'AFP.