5 petits exercices de sophro pour calmer un enfant

Exercices de sorphologie pour enfants
Exercices de sorphologie pour enfants
Votre enfant est excité comme une pile ? Il est stressé, agité, nerveux, il a du mal à s'endormir ? La sophrologie peut l'aider à retrouver son calme et à se recentrer. Voici 5 petits exercices de relaxation faciles et ludiques pour aider un enfant à se calmer.
A lire aussi

Rythme scolaire intensif, contexte familial par toujours simple, difficultés à se concentrer avec l'omniprésence du digital... Tout comme les adultes, les enfants sont soumis à des facteurs de stress au quotidien. Un rythme de vie parfois frénétique au cours duquel il est parfois difficile de retrouver le calme. Pour calmer l'agitation, la sophrologie propose des exercices ludiques conçus aussi pour les plus jeunes qui les aideront à se relaxer, à retrouver un meilleur sommeil et se calmer de façon autonome. Muriel Valentin, coach et sophrologue du réseau Medoucine, nous donne quelques exercices de sophrologie pour calmer les enfants.

La sophrologie ne remplace pas le suivi d'un pédopsychiatre si nécessaire, mais c'est un bon outil d'accompagnement pour aider l'enfant à se calmer, à s'endormir et à se recentrer. Cette pratique s'adapte totalement aux enfants grâce à des exercices ludiques comme la relaxation dynamique qui permet de travailler sur la détente et la respiration.

De plus, les séances sont plus courtes que celles pour les adultes afin de ne pas leur demander de focaliser leur attention trop longtemps. L'imaginaire est au centre des séances et vient ainsi encourager la créativité. Les parents sont bien entendu les bienvenus pour participer afin qu'eux aussi apprennent les exercices pour les refaire ensemble à la maison.


Cela étant, les enfants ont une grande facilité à s'approprier les exercices pour devenir autonomes et gérer eux-mêmes leur colère, leur excitation. Le dessin pourra aussi être utilisé en complément, car c'est un bon moyen pour leur permettre d'extérioriser leurs émotions et d'exprimer leurs besoins.

Les exercices de sophrologie pour les petits :

Le karaté : L'exercice du karaté est parfait pour évacuer sa colère. On propose à l'enfant de froisser une boule de papier qui sera sa boule de colère. La boule de papier dans la main, il faut inspirer en ramenant le point vers l'arrière et souffler fortement par bouche en jetant la boule le plus loin possible devant soi.

Dans le même ordre d'idées, on pourra installer un "sac à colère" à la maison dans lequel on mettra les boules de colère. L'enfant pourra décider, quand il se sentira prêt, de jeter définitivement le contenu du sac dans la poubelle.

Exercice pour calmer un enfant
Exercice pour calmer un enfant

- Les mains magiques : On commencera par frapper ses mains l'une contre l'autre pour se décharger du trop-plein d'énergie. Puis, frotter les mains l'une contre l'autre comme pour activer leur pouvoir magique. Poser ensuite les mains chaudes sur sa tête en inspirant le pouvoir magique, puis souffler doucement par la bouche comme si on soufflait dans une paille pour diffuser le calme en soi.

On pourra recommencer en plaçant les mains sur le coeur, le ventre, les jambes, les pieds...

- La balayette : Pour balayer sa frustration et ses émotions, se mettre debout et faire des rotations avec le buste en laissant ses bras libres. On pourra imaginer que l'on a des balayettes au bout des bras en gardant les pieds et les jambes fixes.

Cela permet de nettoyer son espace en effaçant sa frustration, sa colère, et créer sa bulle de calme.

- Le ballon : S'allonger et respirer en imaginant que le ventre est un ballon. En inspirant par le nez le ballon se gonfle, et pour le dégonfler appuyer doucement avec ses mains sur le ventre et souffler lentement par la bouche pour sentir le ventre qui se dégonfle.

Cet exercice permet d'apprendre à se reconnecter à la respiration abdominale et favorise la détente et le sommeil.

- Le doigt magique : Imaginer que l'on a un doigt magique et lever le bras devant soi avec le doigt en l'air, ramener doucement son doigt jusqu'à son visage en le fixant bien du regard. Lorsque le doigt est très près du visage, fermer les yeux quand on sent qu'on louche, et le poser entre les sourcils comme pour appuyer sur un bouton imaginaire qui dirait "je suis calme, cool, tranquille". Souffler doucement en relâchant le bras.

Cet exercice favorise la concentration en favorisant les connections cérébrales, et il inscrit l'intention que l'on souhaite dans sa tête.

Bien sûr, ces exercices peuvent être réadaptés aux plus grands. On insistera plus sur la respiration en marquant des temps de rétention d'air.

Par Muriel Valentin, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.