Vous ne devinerez jamais pourquoi ces livres ont été interdits

10 livres qui ont été interdits dans le monde
10 livres qui ont été interdits dans le monde
Il y a plus de 80 ans, les nazis brûlaient des livres qu'ils jugeaient incompatibles avec le régime en place. Car finalement, quoi de plus subversif qu'un livre ? Fenêtres sur le monde, ils éveillent nos émotions, nous aident à nous remettre en question, et peuvent même nous pousser au conflit. De tout temps, les livres ont donc été jugés, malmenés et même interdits. En voici 10, censurés pour des raisons parfois bien obscures.
A lire aussi

1 – Saga Harry Potter, de J.K. Rowling

Inoffensif, Harry Potter ? Ce n'est pas ce que pensent diverses associations catholiques américaines qui accusent depuis longtemps la saga de J.K. Rowling de glorifier les sciences occultes et le satanisme. De nombreux appels à l'interdiction des livres ont été lancés, en vain heureusement. Bien que les critiques viennent principalement de groupes chrétiens, c'est finalement aux Emirats arabes unis que les ouvrages ont été interdits à partir de 2002. En cause ? La magie encore, qui serait en contradiction avec les valeurs islamiques. Banni des écoles, le petit sorcier n'a cependant pas été chassé des librairies.

...
...

2 – Da Vinci Code, de Dan Brown

Vendu à plus de 82 millions d'exemplaires dans le monde, le best-seller de Dan Brown n'a malheureusement pas passé la frontière du Liban. En 2004, les autorités chrétiennes déposent plainte contre le livre, assurant que ce dernier porte atteinte à leur croyance Quelques années plus tard, ce fut au tour du film d'être censuré au Liban... ainsi qu'en Jordanie, au Pakistan, en Egypte, au Sri Lanka et en Thaïlande.

...
...

3 – Persepolis, de Marjane Satrapi

Le point de vue de Marjane Satrapi sur l'instauration de la République islamiste en Iran et son avis politique très tranché indisposent les Américains. En 2013, le roman graphique a été banni d'une école publique de Chicago, le proviseur estimant que Persepolis "contenait un langage et des images graphiques inappropriés pour des élèves de Quatrième" ainsi que "des images de torture". Interrogée par un journal local, l'auteure avait rétorqué : "Il n'y a pas d'image de torture. C'est un dessin et il est présent dans une case. Les élèves de Quatrième ont un cerveau et ils voient des choses bien pires au cinéma et sur Internet". Un an plus tard, Persepolis apparaissait en deuxième position sur la liste des livres les plus contestés par l'American Library Association. Les plaignants jugeaient alors l'ouvrage offensant d'un point de vue politique, racial mais aussi social. Les jeux d'argent étaient également invoqués. Au pays de l'oncle Sam, la chasse aux sorcières sévit toujours.

...
...

4 – J'irai cracher sur vos tombes, de Boris Vian

En 1946, Boris Vian signe J'irai cracher sur vos tombes sous le pseudonyme de Vernon Sullivan. En raison de ses scènes crues et sexuelles, le roman devient l'un des best-sellers de l'année 1947, le tirage s'élevant à plus de 120 000 exemplaires en deux ans. Mais la dénonciation du racisme ambiant aux Etats-Unis et les scènes graphiques ne plaisent pas à tous les lecteurs. En 1949, J'irai cracher sur vos tombes est jugé pornographique et immoral. Boris Vian est condamné pour outrage aux bonnes moeurs et le livre est retiré de la vente. Il faudra attendre 1973 et l'entrée en scène d'une nouvelle maison d'édition pour que le roman culte soit enfin réédité.

...
...

5 – Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll

30 ans avant d'être adapté sur grand écran pas Walt Disney, le chef d'oeuvre littéraire de Lewis Carroll s'est vu interdire de séjour sur le sol chinois. La raison ? Les autorités avaient jugé "indécent de faire parler des animaux comme des humains. Il est d'ailleurs désastreux de mettre les animaux au même niveau que les humains". Les odieuses fleurs et les petites huitres n'ont apparemment pas été évoquées.

...
...

6 – L'appel de la forêt, de Jack London

A première vue, l'histoire de L'appel de la forêt n'est pas franchement subversive. Il s'agit simplement d'un chien domestique qui revient à ses instincts naturels lorsqu'il est lâché dans la nature. Pourtant, en 1929, l'Italie et la Yougoslavie ont choisi de bannir l'ouvrage des étals des libraires. Les fascistes européens considéraient en effet que Jack London célébrait une exaltation de la nature qui tournait le dos à la civilisation. Ouvertement socialiste, Jack London fut également jugé "trop radical" par l'Allemagne nazie, qui interdit la vente de tous ses ouvrages entre 1933 et 1945.

...
...

7 – 1984, de George Orwell

Lorsque George Orwell publie son roman dystopique en 1949, le monde est plongé dans la guerre froide (terme né sous la plume de l'écrivain en 1947, au passage). Joseph Staline est alors aux commandes de l'URSS et étend progressivement un pouvoir absolu. Le culte de sa personne devient une obligation pour la population et le père de la nation instaure un régime de terreur. Alors, quand 1984 débarque chez les libraires, Staline comprend bien vite que le livre est une satire de son mode de gouvernement. Interdit dès 1950 en Union Soviétique, le chef d'oeuvre sera finalement disponible... en 1990 ! Notons que 1984 a frôlé l'interdiction aux Etats-Unis et en Grande Bretagne durant la crise des missiles de Cuba dans les sixties.

...
...

8 – L'amant de Lady Chatterley, de D.H. Lawrence

En 1928, l'écrivain britannique D.H. Lawrence publie L'amant de Lady Chatterley. Malheureusement, le Royaume-Uni ne voit pas cette histoire d'amour sulfureuse d'un très bon oeil et refuse de la publier. Il faudra attendre 1960 pour que l'ouvrage soit enfin autorisé. D.H Lawrence est malheureusement mort depuis longtemps et il n'assiste donc pas à l'arrivée de son célèbre roman sur le marché littéraire de son pays. A l'époque, les éditeurs sont enfin autorisés à publier des textes jugés obscènes s'ils peuvent démontrer que l'ouvre a une valeur littéraire. Sur le banc des accusés, L'amant de Lady Chatterley fut défendu bec et ongles par des universitaires. Ce cas fut jurisprudence et ouvrit la voie à une plus grande liberté d'expression en Angleterre.

...
...

9 – Les aventures de Sherlock Holmes, de Sir Arthur Conan Doyle

1984 ne fut pas le seul livre à faire frémir l'Union soviétique. En 1929, Sherlock Holmes et John Watson ne sont plus les bienvenus dans le pays, les autorités affirmant que l'oeuvre de Doyle fait l'apologie du spiritisme et de l'occultisme. En réalité, le livre ne fait aucune allusion à ces sujets, mais peut-être que l'intérêt que portait l'auteur aux médiums et aux expériences psychiques a joué en sa défaveur.

...
...

10 – Into the River, de Ted Dawe

En 2012, l'auteur néo-zélandais Ted Dawe, publie Into The River, un roman destiné aux adolescents qui raconte le parcours initiatique d'un jeune Maori. Obligé de quitter son village natal pour une école huppée, le jeune héros découvre tour à tour la violence, le sexe et le racisme. Salué par la critique et primé aux Children's Book Awards, le livre fait rapidement le buzz. Mais trois ans plus tard, l'association chrétienne Family First part en croisade contre l'ouvrage et réussit à faire plier l'organisme chargé de fixer des restrictions sur les oeuvres littéraires et cinématographiques. En quelques semaines, Into The River se retrouve censuré et interdit à la vente. Désoeuvré mais surtout inquiet pour la liberté d'expression, Ted Dawe finit par confier dans un journal local : "La Nouvelle-Zélande vient de faire un pas de géant en arrière en acceptant cette sorte de réglementation moraliste que nous pensions avoir laissé derrière nous depuis bien longtemps". L'histoire a fait le tour du monde, et un mois plus tard, l'interdiction de diffusion est finalement levée. La chasse aux sorcières encore et toujours, même au 21e siècle.

...
...