Vous posez souvent des lapins à vos amis ? Un psy explique pourquoi

Une certaine tendance à annuler vos rendez-vous ?
Une certaine tendance à annuler vos rendez-vous ?
Vous avez le chic pour annuler les rendez-vous fixés avec vos proches, et de préférence au dernier moment ? Parfois, bien sûr, vous êtes réellement surbookée mais d'autres raisons, tenant plutôt à votre caractère, peuvent expliquer cette fâcheuse tendance au faux-plan...
A lire aussi

Avouons-le, lorsque vous avez calé un café avec une vieille copine le dimanche à 11 heures et qu'elle annule deux heures avant, ce n'est pas la déception mais la joie qui nous envahit, ravies de pouvoir retourner chiller sous notre couette. Et dans le cas où elle n'aurait pas eu la présence d'esprit d'annuler, nous prenons les devants avec un petit texto d'excuses.

La bonne nouvelle, c'est que nous ne sommes pas les seules à agir ainsi, d'après une récente étude menée par Mentos, en Grande-Bretagne, menée auprès de 2 000 personnes, il semble que nous organisions en moyenne 104 rendez-vous avec des proches chaque année... mais que nous ne nous rendons finalement qu'à la moitié d'entre eux. Autre constat, une personne sur trois accepterait chaque invitation qui lui est faite, qu'il ait, ou non, l'intention de s'y rendre. Les conclusions de cette enquête sont ainsi sans appel : nous évoluons dans une société "d'annulation".

Pour reprendre le contrôle

La question qui nous taraude est donc la suivante : pourquoi apprécions-nous tellement de poser des lapins à nos amis ? La psychologue Andrea Bonior pense avoir la réponse comme elle le révèle dans une interview à Refinery29. Et ce serait, d'après elle, notre côté rebelle, le vrai responsable. En effet, annuler un rendez-vous est une façon de se prouver que l'on est maîtresse de la situation et plus globalement de notre vie, ce qui est donc assez satisfaisant. "Vous êtes en train de reprendre le contrôle". Alors, certes, vous aviez dit "oui" en premier lieu, mais la psychologue explique que sur le moment on ne s'est pas sentie autorisée à décliner l'invitation. Vous reprenez donc le dessus par la suite en annulant ladite invitation.

Cela dit, il semble, que la jouissance procurée à court-terme par l'annulation est bien moindre que les avantages de maintenir nos rendez-vous ne peuvent l'être à long-terme. Le Dr Brent Roberts a ainsi expliqué dans Psychology Today que les réactions impulsives sont dépourvues de conscience. Or, les gens agissant plus consciencieusement vont généralement honorer leurs rendez-vous et consacrer davantage de temps à leurs proches, ce qui contribue à les rendre plus épanouis aussi bien sur le plan professionnel qu'amical ou intime.

Voir ses proches est épanouissant
Voir ses proches est épanouissant

Voir nos proches, une source d'angoisse ?

Si malgré ces révélations, vous avez toujours envie d'annuler vos plans, peut-être alors que vous n'auriez tout simplement pas dû proposer à vos proches de les voir. En effet, comme le souligne la psychologue Andrea Bonior "pourquoi faites-vous des plans si vous ne voulez pas les honorer ?"

Il existe cependant une autre raison poussant certains d'entre nous à annuler constamment nos rendez-vous, il s'agit du trouble d'anxiété sociale. Selon NHS Choices , quelqu'un souffrant d'un trouble d'anxiété sociale craindra "de faire ou de dire quelque chose qu'il potentiellement embarrassant ou humiliant, comme rougir, transpirer ou paraître incompétent". Si bien que notre anxiété nous pousse à annuler. Si tel est le cas, Andrea Bonior conseille alors de prendre rendez-vous chez un médecin ou avec un professionnel pour nous aider à dépasser ces angoisses. En parler à son entourage lui permettra également de mieux encaisser vos fréquentes annulations et d'essayer de vous aider à surmonter ce trouble. D'ailleurs, on est tous un peu stressés par les interactions sociales comme le confie le Dr Barbara Markway à Psychology Today : "Gardez à l'esprit que même les gens qui ont l'air complètement confiants et assurés à l'extérieur ont leurs propres luttes internes - c'est une partie de l'être humain. Mais en raison de l'isolement et de l'évitement associés à la timidité et à l'anxiété sociale, bien souvent nous ne réalisons pas cela".

Enfin, si certes voir les autres nous contraint à dévoiler certaines de nos vulnérabilités "nous apprenons aussi que nous aimons et que nous sommes aimés malgré nos imperfections et même grâce à elles", conclut la psychologue.

Les dossiers