Sarajevo nomme Angelina Jolie citoyenne d'honneur

Sarajevo nomme Angelina Jolie citoyenne d'honneur
Sarajevo nomme Angelina Jolie citoyenne d'honneur
Dans cette photo : Angelina Jolie
Angelina Jolie a été nommée lundi citoyenne d'honneur de Sarajevo, pour son film « Au Pays du sang et du miel ». Ce prix est attribué chaque année aux étrangers qui contribuent à la promotion de l'humanité, la démocratie et la tolérance.
A lire aussi


La star américaine Angelina Jolie, dont le premier film en tant que réalisatrice porte sur une histoire des violences faites aux femmes pendant le conflit en Bosnie (1992-1995), a été nommée lundi citoyenne d'honneur de Sarajevo, selon une source officielle. Une décision motivée par la préservation de « la vérité des événements liés à la guerre à Sarajevo et en Bosnie » dans son film « Au pays du sang et du miel », a expliqué le conseil régional du pays.

Ce prix est attribué chaque année à des ressortissants étrangers pour leur contribution à la promotion de l'humanité, de la démocratie et de la tolérance. Cette fois-ci, confirment les mêmes sources, le conseil régional de Sarajevo a pris cette décision à l'unanimité. En outre, selon un responsable régional, le canton du pays a invité l'actrice, âgée de 36 ans, à participer le 3 mai à une cérémonie solennelle de remise de prix accompagnant le titre de citoyen d'honneur.

« Au Pays du sang et du miel » a été tourné en 2010, et raconte l’histoire d’amour entre une jeune femme musulmane et un Serbe, qui se retrouvent dans des camps opposés après l'éclatement du conflit. Le film a été très bien reçu par des associations de victimes musulmanes de la guerre intercommunautaire de Bosnie. Néanmoins, il a été qualifié d’ « antiserbe » par des associations serbes.

Environ 20 000 femmes, en majorité des musulmanes, ont été victimes d'abus sexuels lors du conflit bosniaque, selon des associations locales. La guerre aurait fait environ 100 000 morts.

Alexandra Gil

Avec AFP

VOIR AUSSI

Angelina Jolie réalisatrice : « elle dénonce le viol comme arme de guerre »
La justice a oublié les femmes violées pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine
Serbie : Goran Hadzic sera jugé pour le massacre de Vukovar
Une femme contre les criminels de guerre, entretien avec Céline Bardet
Côte d’Ivoire : « Les femmes sont les victimes oubliées du conflit »
En direct d’Haïti : Un an après le séisme, les femmes en danger