Razzie Awards : les américains récompensent le pire du cinéma hollywoodien

Razzie Awards : les américains récompensent le pire du cinéma hollywoodien
Razzie Awards : les américains récompensent le pire du cinéma hollywoodien
Après les Gérard du Cinéma en France, c’est au tour des américains de s’en prendre aux pires films de l’année, avec les Razzie Awards, décernés quelques heures avant les Oscars. Voici le palmarès !
A lire aussi

Ils sont durs ces Américains ! Quelques heures avant la prestigieuse cérémonie des Oscars, à laquelle tous les acteurs et réalisateurs rêvent de participer, les Razzie Awards ont fait leur palmarès et ont récompensé les pires films de l’année.

Le grand gagnant est « Le Dernier maître de l’air » de M. Night Shyamalan, pourtant réalisateur du très réussi "Sixième sens". Il repart avec les prix « pire film », « pire utilisation de la 3D », « pire réalisateur » et « pire scénario ». Un véritable succès !

Le second grand gagnant de cette cérémonie est le film « Sex and the City 2 », dans lequel Sarah Jessica Parker, Kim Cattral, Kristin Davis et Cynthia Nixon gagnent le prix de « pire actrice » et « pire couple ou cast à l’écran ». Le film gagne aussi le prix de la « pire suite, prequel, remake ou film dérivé ». Cette année, aucun gagnant n’est venu récupérer son prix, et cela peut se comprendre…

L’an dernier, Sandra Bullock avait eu le courage de monter sur la scène des Razzie Awards pour récupérer son prix de « pire actrice » pour le film « All About Steve », largement consolée par son sacre le lendemain aux Oscars pour le film « The Blind Side », dans lequel elle a gagné le prix de « meilleure actrice ».