Les Gazelles : 5 trucs à savoir sur Camille Chamoux

Les Gazelles : 5 trucs à savoir sur Camille Chamoux
Les Gazelles : 5 trucs à savoir sur Camille Chamoux
Dans cette photo : Joséphine de Meaux
On vous l'annonce comme un petit phénomène de société, le film "Les Gazelles" qui sort mercredi 26 mars au cinéma, va aussi révéler une comédienne drôlissime : Camille Chamoux. Héroïne et co-scénariste de cette comédie générationnelle signée Mona Achache, la brunette trentenaire s'affiche aussi dans toutes les stations de métro pour son spectacle "Née sous Giscard". Portrait d'une nouvelle (anti-) icône.
A lire aussi
Julia Vignali : 5 trucs à savoir sur la nouvelle présentatrice du "Meilleur pâtissier"
television
Julia Vignali : 5 trucs à savoir sur la nouvelle...

1. C'est qui Camille Chamoux ?

C'est la nouvelle Girl Next Door et elle figure en première place du casting du film de Mona Achache, Les Gazelles, qui sort le 26 mars en salles et dont elle a cosigné le scénario. Autour d'elle, toute une bande de comédiennes qui représentent cette génération de nanas déjantées, pas toujours féminines, drôles et plutôt éloignées du modèle de l'égérie L'Oréal : Joséphine de Meaux (Nos Jours heureux, La délicatesse), Audrey Fleurot (Intouchables, Engrenages), Anne Brochet (La Rafle, Le Hérisson), Naidra Ayadi (Polisse), Camille Cottin (Connasse).

>> Vanessa Paradis, Adjani & co : un flashmob de stars pour la bande-annonce de "Sous les jupes des filles" <<




2. Une littéraire humoriste

La comédienne de 36 ans a fait ses classes au conservatoire du VIIe arrondissement de Paris, mais avait auparavant entamé des études plutôt littéraires en classe prépa khâgne et hypokhâgne. Sa vie d'actrice débute au théâtre avec un répertoire classique : L'École des femmes, Britannicus... Elle crée son premier one woman show, « Camille Attaque », en 2006, spectacle mis en scène par Pauline Bureau, et joue dans les salles parisiennes jusque 2011. En 2012, elle récidive et met elle-même en scène son nouveau show : « Née sous Giscard » (en mars et avril 2014 au théâtre du Petit Saint Martin ), dont Télérama a apprécié « le texte riche, fouillé, bien construit et sans temps mort ».

>> Camille Chamoux, Les Gazelles et le second célibat <<

3. Une touche-à-tout

Camille a touché à tout, même à la radio et aux téléfilms. Entre 2012 et 2013 elle s'assied aux côtés de Michel Drucker dans « Faites entrer l'invité » sur Europe 1, joue dans la série Clem sur TF1 et dans WorkinGirls. Côté cinéma, trop peu de rôles remarqués (Bye Bye Blondie, Les Tribulations d'une caissière), et il était grand temps qu'un film comme Les Gazelles, promis au carton, y remédie.

4. Un témoin de sa génération

Avec un talent d'écriture reconnu, Camille Chamoux semble avoir le don de brosser le portrait des trentenaires des années 2010. Dans « Née sous Giscard », elle porte son regard aiguisé sur cette génération en mal de repères dans la société. Dans Les Gazelles, elle est Marie, une jeune femme en couple depuis 15 ans qui « pète littéralement son câble » et quitte son mec et son appart pour aller retrouver sa liberté chez des copines. « On est l'une des premières générations à avoir le choix en tout. En boulot, en amour, etc. Et le choix annule quelque part la volonté. Et la volonté est très perturbée par le choix », explique-t-elle très lucidement dans une interview parue dans Technikart.

5. Post-féministe et célibattante convaincue ?

Avec la réalisatrice Mona Achache, Camille persiste et signe en assumant ce film jugé un peu trash par ses aînées : vision désespérante du couple, images crues de la féminité, tout y passe parce que l'idée est bel et bien de parler des femmes, de leur propre point de vue, pour une fois. « On a beau considérer aujourd'hui que les femmes font ce qu'elles veulent, je peux te dire que l'homme blanc occidental de plus de 45 ans, quand tu ne parles pas de lui, c'est comme si tu lui chiais à la gueule. On ne fait rien de mal pourtant, on parle de nous », déclare-t-elle encore au journaliste de Technikart, avant de conclure en ironisant : « "RESTEZ mignonnes"... On ne veut pas voir de meufs s'épiler bordel, c'est dégueulasse ! »


>> Sorties ciné : "La Cour de Babel", un film sur l'intégration à voir en famille <<

>> 12 Years a Slave : 5 bonnes raisons d'aller voir le film gagnant des Oscars 2014 <<