Megaupload fermé par le FBI, une réouverture bientôt ?

Megaupload fermé par le FBI, une réouverture bientôt ?
Megaupload fermé par le FBI, une réouverture bientôt ?
Surprise générale ce soir sur Internet à l'annonce de la fermeture du site de téléchargement direct Megaupload, très populaire à travers le monde. Plusieurs dirigeants du site auraient par ailleurs été arrêtés et placés en détention. Cette fermeture est-elle définitive ? Pour le moment, difficile de le dire.
A lire aussi
La Constitution espagnole bientôt réécrite en écriture inclusive ?
News essentielles
La Constitution espagnole bientôt réécrite en écriture...

Drôle de coincidence que cette fermeture totale du site de téléchargement direct Megaupload le lendemain même de la journée blackout aux Etats-Unis pour lutter contre les projets de lois SOPA et PIPA. Pourtant, d'après la justice américaine, cette fermeture n'aurait absolument rien à voir avec ces lois très critiquées un peu partout et qui provoquent de vives tensions actuellement.

« Cette action est relative au cas de crime contre le copyright le plus important jamais levé par les Etats-Unis et vise directement le mésusage d'un site de stockage et de distribution publics pour commettre et faciliter les crimes contre la propriété intellectuelle » explique la justice américaine.

C'est le FBI qui aurait fait fermer le site Megaupload après avoir arrêté certains de ses administrateurs. Rappelons tout de même que le site permet des échanges de fichiers entre personnes sur Internet. Il peut donc être utilisé de façon tout à fait légale, mais aussi évidemment de façon illégale. C'est cela qui est reproché au site qui aurait fait perdre des millions de dollars aux différentes industries (musicale, cinématographique...).

Pour le moment, il est encore difficile de dire quel sera l'avenir du site Megaupload. Notamment car ses serveurs sont localisés à Hong Kong et ne sont donc pas soumis aux mêmes lois. Il ne reste plus qu'à patienter pour savoir si une réouverture se fera rapidement ou non !

VOIR AUSSI

Hadopi bientôt contre le streaming

Hadopi : Piratage de films à l’Elysée

Hadopi : intégration prochaine de Didier Mathus ?

Hadopi 3 contre le streaming : Mitterand n’en voit pas l’intérêt