Achats sur iTunes : la rumeur Willis vs Apple ouvre un débat

Achats sur iTunes : la rumeur Willis vs Apple ouvre un débat
Achats sur iTunes : la rumeur Willis vs Apple ouvre un débat
Dans cette photo : Bruce Willis
Si Bruce Willis n'attaquera pas Apple pour récupérer ses droits iTunes, comme l'avait annoncé lundi le Daily Mail, cette fausse rumeur pose une vraie question : que deviennent nos achats numériques après notre mort ?
A lire aussi
L'Allemagne débat sur une loi anti-avortement datant du régime nazi
News essentielles
L'Allemagne débat sur une loi anti-avortement datant du...


C’est une fausse rumeur qui a ouvert le débat. Lundi, le Daily Mail, repris par l’ensemble des médias, annonçait la volonté de Bruce Willis d’attaquer Apple en justice. En effet, selon ces bruits, il souhaitait s’assurer que ses trois filles puissent hériter à sa mort des titres qu’il a achetés sur iTunes. Chose impossible, puisque nous ne sommes pas propriétaire des fichiers téléchargés et que, selon les conditions d’utilisation, il est impossible de transférer les contenus achetés vers un autre compte.
Si la nouvelle a été démentie par la femme de l’acteur hollywoodien, la question reste entière. Car, il existe là une réelle différence entre les contenus numériques et physiques. La fondation Electronic Frontier, interrogée par Obsession, un supplément du Nouvel Observateur, explique : « Une fois qu’un CD, livre ou DVD a été acheté, vous pouvez le prêter ou même le donner sans la permission du détenteur des droits. Dans des termes plus simples, vous l’achetez, vous le possédez ».

Contrairement, aux contenus numériques. En effet, le magazine en ligne a relevé les restrictions dans le détail des licences iTunes :
« - Les produits iTunes ne peuvent être partagés et utilisés que sur cinq ordinateurs ou appareils différents, à l’exception des films loués et des produits gratuits.
- Les playlists audio ne peuvent pas être gravées sur CD plus de sept fois. Le CD devient sujet à des restrictions similaires à celles d’un CD acheté en magasin.
- Les produits sont livrés avec une licence personnelle.
- Vous ne pouvez pas graver les produits achetés sur iTunes si ce n’est pour en faire une sauvegarde personnelle.
- Les films ne peuvent être vus que sur un seul appareil simultanément.
- Vous pouvez regarder un film jusqu’à trente jours après son achat, et vous devez le finir sous 48 heures après le début du visionnage. »

Ainsi s’échanger des contenus seraient assimilable à du peer-to-peer. Et ceci est valable pour tous les sites qui vendent des contenus numériques, même si chacun a ses propres conditions d’utilisation…

Source : Obession.nouvelobs.com
Crédit photo : iTunes

VOIR AUSSI

Livre numérique : essor prévu pour 2012 en France
Arnaque : 250 euros d'aide vacances de la CAF dans les boîtes e-mails
Un bébé de 6 mois en vente sur un site de petites annonces