Bug des sms du 31 Décembre : Orange assigne Bouygues en justice

Bug des sms du 31 Décembre : Orange assigne Bouygues en justice
Bug des sms du 31 Décembre : Orange assigne Bouygues en justice
L’opérateur France Telecom/Orange a indiqué vendredi qu’il tenait Bouygues Télécom responsable du bug des sms qui a eu lieu le 31 décembre, et qu’il assignait celui-ci en justice pour « grave préjudice d'image ».
A lire aussi

Le soir du 31 décembre 2010, pas moins de 930 millions de sms ont été envoyés par les opérateurs Sfr, Bouygues et Orange dans la nuit du réveillon. Un événement qui a été accompagné d’un autre évènement majeur : un bug informatique qui a considérablement perturbé l’envoi des textos, principalement chez Orange, multipliant un sms envoyé par un client par 10, voire même 100.

Après s’être rejetés la faute, c'est Orange qui accuse précisément Bouygues d’une défaillance sur sa passerelle, affectant les autres opérateurs. Bouygues avait répondu à cette accusation, soulignant que « il y a bien eu un dysfonctionnement du lien entre Orange et Bouygues à partir de 1h30, mais potentiellement ce problème peut venir autant de chez eux que de chez nous ».

Mais Orange ne s’arrêtera pas là puisque l’opérateur a annoncé vendredi qu’il entamait une poursuite au tribunal contre Bouygues pour « préjudice d’image », n’ayant pas voulu avouer les défaillances qu’Orange avait affirmées à son égard. Pour obtenir réparation, Orange compte prouver que Bouygues a bien souffert d’un dysfonctionnement le soir du 31 Décembre.

Selon une source interrogée par Le Figaro, c’est bien l’opérateur Bouygues Telecom qui serait responsable du bug informatique de la nouvelle année. Ce serait une interruption de service sur deux de ses équipements qui aurait provoqué le dysfonctionnement. Par ailleurs, l’opérateur a confirmé à l’AFP avoir reçu l’assignation en justice d’Orange, mais n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet.