Android : la proie préférée des malwares mobiles

Android : la proie préférée des malwares mobiles
Android : la proie préférée des malwares mobiles
Selon un document du FBI et des autorités américaines, quatre malwares sur cinq prendraient pour cible Android.
A lire aussi
Faut-il se méfier de Tik Tok, l'appli préférée des pré-ados ?
News essentielles
Faut-il se méfier de Tik Tok, l'appli préférée des...

Cet été Public Intelligence a publié un rapport destiné aux autorités américaines sur le problème de sécurité dans les téléphones mobiles. L’étude a révélé que 79% des logiciels malveillants « Malwares » étaient sur Android pour 0,7% sur iOS, Windows Phone et Blackberry sont ex-aequo avec 0,3%.


Les chevaux de Troie envoyé par SMS restent la voie majoritairement choisie pour piéger les utilisateurs de smartphones. De plus, la menace est plus favorable sur les anciennes versions OD Android aux Etats-Unis. 44% d’utilisateurs de mobiles délaissent les mises à jour et restent sur des versions Gingerbread sorti en 2011.


De plus, l’étude explique qu’Android est une « cible privilégiée pour les attaques de logiciels malveillants en raison de sa part de marché et de son architecture de logiciel libre (open source) ».


Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !

Dans l'actu