Free voudrait racheter Bouygues Telecom

Free voudrait racheter Bouygues Telecom
Free voudrait racheter Bouygues Telecom
Alors que Numericable est sorti vainqueur dans le rachat de SFR, Bouygues Telecom a décidé de céder sa filiale a Free Mobile. La firme de Xavier Niel propose 5 milliards, somme jugée insuffisante par l'opérateur historique.
A lire aussi
Téléphonie mobile : pourquoi la CLCV attaque Free, SFR, Orange et Bouygues ?
association
Téléphonie mobile : pourquoi la CLCV attaque Free, SFR,...

Après la bataille Bouygues versus Numericable, pour le rachat de l'opérateur mobile SFR qui avait vu monter les enchères, va-t-on assister à une nouvelle envolée des prix ? Fragilisé l'accord de vente Vivendi – Numericable, Bouygues Telecom a décidé de vendre sa filiale à Free. Mais les négociations risques d'êtres houleuses. L'opérateur réclame 8 milliards d'euros, après avoir refusé une première offre de Free d'un montant de 5 milliards d'euros.

Bouygue Telecom engage le rapport de force

Selon Le Parisien, Bouygues Telecom et Free étaient déjà en phase de négociation depuis plusieurs mois, quelque pu être l'issue de la vente de SFR. Si Illiad, la maison mère de Free, souhaite racheter à pas cher le réseau, les fréquences, et la base de donnée du géant du BTP (11,2 millions de clients), ce dernier ne souhaite aucunement brader sa filiale. Pour faire pression sur l'opérateur de Xavier Niel et tirer les prix à la hausse, Bouygues Telecom a également décidé de discuter avec l’espagnol Telefonica.

Free, grand vainqueur ?

Ce rachat pourrait être une bonne opération pour Free, qui dispose encore actuellement d'un réseau de faible densité à l'échelle du territoire. Ainsi, avec le rachat de Bouygues Telecom, et le réseau qui va avec, Free pourrait passer du trublion des opérateurs mobile, à un opérateur en position de force face à la nouvelle alliance SFR – Numericable et Orange.

Seule inconnue à l'heure qui l'est, les répercussions sur les millions d'utilisateurs.