Roman Polanski : sa victime publie une autobiographie

Roman Polanski : sa victime publie une autobiographie
Roman Polanski : sa victime publie une autobiographie
Dans cette photo : Roman Polanski
Samantha Geimer, qui, alors âgée de 13 ans, avait eu une relation avec Roman Polanski en 1977, a décidé de raconter son histoire dans une autobiographie à paraître. Elle y révélerait au public des détails inconnus. Le réalisateur français qui a avoué un acte sexuel illégal, a ensuite fui la justice américaine. Après moult rebondissements, l'affaire serait désormais close.
A lire aussi
Comment aider les femmes victimes de violences sexuelles à parler
News essentielles
Comment aider les femmes victimes de violences sexuelles...


« Je suis plus que la "fille victime sexuelle", l’étiquette que les médias m’ont collé » : Samantha Geimer, l’ex-ado victime d’attaques à caractère sexuel de la part du cinéaste Roman Polanski alors qu’elle était âgée de 13 ans, raconte dans un livre à paraître d’ici un an environ, ce qu’il s’est réellement passé entre le réalisateur français et elle à la fin des années 1970. SA vérité comme elle le confie dans un communiqué : « J'offre mon histoire aujourd'hui sans rage, mais avec un but, partager un conte qui, dans ses détails, me permettra de me réapproprier mon identité ». Son éditeur précise qu’elle partagera via son ouvrage des « éléments de nombreuses dimensions de l'histoire qui n'ont jamais été révélés auparavant ».

L’autobiographie a pour titre provisoire « La fille : sortir de l’ombre de Roman Polanski ». Si l’affaire entre Samantha Geimer et Roman Polanski a connu de nombreux rebondissements, elle serait aujourd’hui close, même si le réalisateur de 79 ans fait toujours l’objet d’un avis de recherche international dans 188 pays, plus de 35 ans après les faits et après avoir conclu un accord financier d’un demi-million de dollars en 1993 avec sa victime. Il avait plaidé coupable de relations sexuelles illégales avec une mineure âgée de 13 ans en 1977 avant de fuir les États-Unis quelques semaines avant l’énoncé du verdict.

Laure Gamaury

Crédit photo : AP Photo/Peter Kramer

VOIR AUSSI

Amina Filali : une réforme nécessaire du Code Pénal au Maroc
Pédophilie au Maroc : les ONG de protection de l'enfance portent plainte
Cannes 2012 : et les films sélectionnés sont …