Pub sexiste : la fellation fait-elle vendre ?

Pub sexiste : la fellation fait-elle vendre ?
Pub sexiste : la fellation fait-elle vendre ?
Un site de vente en ligne d'articles de sport choque une fois de plus les féministes. Dans une publicité diffusée sur le Net, le « 11 Football Club » annonce qu'il prend soin de ses clients, en suggérant la fellation d'une vendeuse sur un acheteur.
A lire aussi


L’idée n’est pas nouvelle, et en général, elle fait plutôt sourire. Mais les plaisanteries les plus courtes... Un site de e-commerce nantais a utilisé le tuyau bien connu de la fausse fellation pour se faire un peu de pub virale : un client debout, une vendeuse à genoux au regard évocateur, et la petite musique qui va avec. En fait, le monsieur est simplement en train d’essayer une paire de baskets.

Pas sûr que la fellation rapporte gros au site « 11 Football Club », qui risque le flop et qui agace à force de caricature, juste après le retrait des affiches du film « Les Infidèles », du même acabit. Interrogé par 20 Minutes, un responsable de cette marque estime qu’il faut prendre cette publicité avec humour, « le message de la pub n'était pas de dénigrer la gent féminine, mais juste de dire qu'on prend soin de nos clients », se justifie-t-il. Une autre spot serait même prévu, mettant en scène un homme à genoux devant une femme, les jambes écartées…
Il n’empêche, une association féministe nantaise s’est indignée, ainsi que le collectif Osez le féminisme, contre l’utilisation systématique des femmes, des préjugés sexistes et de la sexualité pour vendre. Image de la femme dégradée ou humour décomplexé, à chacun d’en juger.

Voir la pub 11 Football Club :


VOIR AUSSI

Les Infidèles : « les affiches seront retirées cette nuit »
Polémique Les Infidèles : nos internautes ne se disent pas choquées
Gisele Bündchen : sa pub jugée trop sexiste est censurée
Le vocabulaire de la pub renforce les stéréotypes de genre