France Soir : clap de fin définitif pour le titre ?

Après l'arrêt de la version papier en décembre 2011, le quotidien France Soir pourrait également disparaître de la Toile. Une décision motivée par le départ de l'oligarque russe Alexandre Pougatchev, qui a déjà dépensé près de 100 millions d'euros pour redresser le titre.
A lire aussi
Presse : Clap de fin pour « France Soir » ?
presse
Presse : Clap de fin pour « France Soir » ?


Alexandre Pougatchev était enthousiaste fin 2009 quand il a racheté le quotidien fondé par Pierre Lazareff. France Soir devait se métamorphoser : « plus spectaculaire, avec plus d'informations exclusives, plus de photos. Un journal plus surprenant tous les jours ». Mais la formule n’a pas pris. Atteignant tout juste les 75 000 exemplaires vendus en 2010 d’après l’OJD, l’oligarque russe tablait sur une diffusion à 140 000 exemplaires en 2012. Un résultat qu’il n’a pas eu le temps, ni les moyens d’obtenir. En août 2011, le quotidien est placé en plan de sauvegarde pour quatre mois au terme desquels sa version papier est liquidée.

Depuis cinq mois et avec une équipe réduite de 127 à 38 personnes, le titre continue cahin-caha d’assurer l’information quotidiennement sur la Toile. Mais selon la Lettre de l’Expansion, le patron russe, Alexandre Pougatchev, a décidé de se retirer après avoir investi plus de 100 000 millions d’euros dans le redressement du titre de presse. Un énième rebondissement dans l’histoire de France-Soir, qui pourrait de nouveau être en redressement judiciaire devant le tribunal de Nanterre et chercher un repreneur. Mais dans la rédaction où la nouvelle, non officielle, circule, pas de vent de panique à l’horizon : « Le site ne fermera pas dans les jours à venir. Il reste deux mois au titre pour trouver un repreneur. »

Laure Gamaury


Source : lehuffingtonpost.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Une version hebdomadaire pour La Tribune
Valérie Decamp, directrice générale de la Tribune

L’INFO DES MEMBRES

Presse : Clap de fin pour « France Soir » ?