Diversité : carton orange pour France Télévisions

Diversité : carton orange pour France Télévisions
Diversité : carton orange pour France Télévisions
La diversité des Français n'est pas assez représentée à la télévision publique. C'est le constat du comité permanent pour la diversité de France Télévisions, dans un rapport remis mardi à la direction du groupe audiovisuel.
A lire aussi
Diversité à la télévision et au cinéma : un colloque pour en parler
cinéma
Diversité à la télévision et au cinéma : un colloque pour...


Pas assez de diversité, pas assez de femmes experts, très limite sur la couverture des Jeux Paralympiques : France Télévisions piétine encore sur la diversité. Le comité permanent qui se penche sur ces questions pour le groupe audiovisuel a remis un rapport sur la diversité à la direction, qui juge « insuffisant » les efforts des différentes chaînes du bouquet public. « France Télévisions n’est pas la chaîne de tous les Français », déplore Hervé Bourges, président du comité, qui a fait part de sa « déception ».

Le comité a néanmoins noté des progrès dans la représentation de « la diversité ethnoculturelle », avec des programmes comme la Nuit Spéciale « Faites la peau aux clichés » sur France 4 ou le documentaire « Noirs de France » sur France 5. Cependant, « malheureusement, comme les années précédentes, le traitement de la diversité est apparu déséquilibré entre les différentes chaînes ». En effet, France 2 et France 3 sont à la traîne sur cette question.

Du mieux sur le handicap, pas sur la parité hommes-femmes

Coté handicap, une amélioration a eu lieu, notamment avec la diffusion de la série « Vestiaires », qui narre les aventures de nageurs handicapés sur France 2. Mais petit bémol pour la chaîne qui aurait pu couvrir plus largement les Jeux Paralympiques 2012. Quant aux femmes, la problématique reste un « sujet de préoccupation ». Il n’y a que deux femmes au sein du Comité exécutif du groupe qui compte 13 membres. De plus, les experts féminins manquent cruellement au petit écran : sur France 2 et France 3 16.5% des spécialistes étaient des femmes, 7% dans l’émission « C dans l’air » de France 5.

Le comité a finalement proposé la nomination d’un « responsable diversité », pour favoriser l’attention sur ces problématiques dans les différents départements du groupe, ainsi que la mise en place d’une « veille diversité ». En 2013, le comité serait remplacé par un conseil interne qui se réunira plusieurs fois dans l’année pour débattre de ces sujets.


Salima Bahia


VOIR AUSSI

Médias. : la presse écrite s’engage sur la diversité
Diversité : mieux vaut habiter le 92
Diversité à la télévision : le statu quo
Parité : La Barbe débarque à la conférence de presse de France Télévisions