Karine Le Marchand répond aux accusations de Lilian Thuram au Grand Journal

Karine Le Marchand répond aux accusations de Lilian Thuram au Grand Journal
Karine Le Marchand répond aux accusations de Lilian Thuram au Grand Journal
Dans cette photo : Lilian Thuram
Désormais séparés, Lilian Thuram et Karine Le Marchand règlent leurs comptes par médias interposés. Jeudi soir, sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+, l'ancien footballeur est revenu sur la plainte pour violences conjugales déposée (puis retirée) par son ex-compagne affirmant n'avoir « jamais été violent avec une femme » et montrant un SMS troublant que lui aurait envoyé son ex-compagne. De son côté, l'animatrice de « L'Amour est dans le pré » dénonce un « déballage de mensonges ».
A lire aussi


C’est désormais par médias interposées que Lilian Thuram et son ex-compagne communiquent. Invité jeudi soir sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+, le champion du monde de football 98 est revenu sur les accusations de violences conjugales de Karine Le Marchand. En septembre dernier, l’animatrice de « L’Amour est dans le pré » avait en effet porté plainte, accusant Lilian Thuram de l’avoir attrapée par les cheveux et poussée à plusieurs reprises contre le réfrigérateur. Elle s’était ensuite rétractée. Mais selon l’ancien footballeur, qui a fait l’objet d’un rappel à la loi suite à ces déclarations, tout ne serait que mensonge.

« Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l'avoir au-delà de ce que tu imagines »

« Je n'ai jamais été violent avec Karine Le Marchand, je ne serai jamais violent avec une femme. Je pense même que je ne suis pas quelqu'un de violent en règle générale », s’est-il défendu, affirmant que la vedette du Paf lui avait demandé une « compensation » financière au moment de leur séparation. Selon Lilian Thuram, son refus d’accéder à cette demande aurait mis le feu aux poudres. « Elle m’a expliqué qu’elle allait me détruire et détruire mon image », a-t-il raconté. Pour prouver sa bonne foi, celui qui a récemment été décoré du grade d’Officier de la Légion d’honneur va jusqu’à lire un texto vindicatif que lui aurait envoyé son ex-compagne, un SMS qu’il aurait fait constater par un huissier : « Je rentre avec mes affaires à la maison. Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l'avoir au-delà de ce que tu imagines. »

« Un déballage de mensonges »

Au lendemain de ces révélations, c’est à nouveau Karine Le Marchand qui s’est exprimée ce vendredi pour raconter sa version des faits, par le biais de Thomas Hugues. Sur Twitter, l’animateur de « Médias le Magazine » sur France 5 a retranscrit une conversation téléphonique qu’il aurait eue avec sa consœur. « Meurtrie et sidérée », elle assure ne pas comprendre « ce déballage et ces mensonges » mais ne pas vouloir « réagir publiquement pour protéger ses enfants ». Enfin, concernant le retrait de sa plainte, l’animatrice affirme l’avoir fait sous la pression, avant d’avouer « regretter » de l’avoir fait.