Must Célébrités : Philippe Candeloro, sexiste à Sotchi, fait le show à Holiday on Ice

Must Célébrités : Philippe Candeloro, sexiste à Sotchi, fait le show à Holiday on Ice
Must Célébrités : Philippe Candeloro, sexiste à Sotchi, fait le show à Holiday on Ice
Dans cette photo : Philippe Candeloro
Must Célébrités consacre un reportage à Philippe Candeloro, ce samedi 8 mars sur M6. Après trois semaines à Sotchi pour les Jeux Olympiques, où il fut taxé de sexisme et de vulgarité, il est de retour sur la glace, où il est maitre de cérémonie à « Holiday on Ice ».
A lire aussi
"Merci maman de ne pas être papa" : la pub sexiste qui fait bondir l'Allemagne
News essentielles
"Merci maman de ne pas être papa" : la pub sexiste qui...


350 millions de spectateurs à travers le monde, 70 ans d’histoire… Le show Holiday on Ice est devenu incontournable. Et pour l’occasion, Philippe Candeloro s’est mué en maître de cérémonie. L’ancien patineur français, médaille de bronze aux Jeux Olympiques d’hiver de 1994 et 1998 a permis de conquérir un public plus large grâce à un patinage artistique moins classique que celui de ses principaux concurrents, mais aujourd’hui c’est surtout par ses apparitions en tant que commentateur télé qu’il se fait remarquer.

Philippe Candeloro, sexiste et vulgaire à Sotchi

Aux côtés du dinosaure de France Télévisions, Nelson Monfort, l’ancien patineur se livre souvent  à des commentaires machistes, sexistes et vulgaires. Durant les Jeux Olympiques de Sotchi, Philippe Candeloro, qui ne connait pas le mot sexisme, s’est lâché. Durant les épreuves de patinage, il a versé dans le sexisme ordinaire, ponctuant ses interventions de remarques au mieux potaches au pire vulgaires sur le physique des athlètes féminines. Le commentateur a ainsi évoqué le « joli petit postérieur » d’une patineuse, la poitrine d’une autre qui a « des airs de Monica Bellucci », mais c’est pour ses propos affligeants au sujet d’une athlète canadienne (« Je connais un anaconda qui serait bien allé embêter cette Cléopâtre ») que Philippe Candeloro a subi le plus de foudres de la part du public.

>> Lire aussi : Philippe Candeloro, Nelson Monfort & co : le machomètre des JO <<

Revenu de Russie, Philippe Candeloro, qui gratifie toujours le public de quelques cabrioles, est donc aujourd’hui chargé du poste de maître de cérémonie à Holiday on Ice. Quarante patineurs, 350 costumes, des milliers de spectateurs à chaque tournée, celui qui interprétait Lucky Luke ou James Bond sur la glace fait le show. Cette saison, il a réussi à convaincre trois autres anciens champions de l’accompagner dans l’aventure. Surya Bonaly, Sarah Abitbol et Stéphane Bernadis. Une manière pour Philippe Candeloro de faire fi des critiques.