Stéphane Rotenberg : "Ce qu’on aime dans “Pékin Express”, c’est aller en dehors des sentiers battus"

Stéphane Rotenberg : "Ce qu’on aime dans “Pékin Express”, c’est aller en dehors des sentiers battus"
Stéphane Rotenberg : "Ce qu’on aime dans “Pékin Express”, c’est aller en dehors des sentiers battus"
Dans cette photo : Stéphane Rotenberg
À quelques jours du lancement sur M6 de la dixième édition de « Pékin Express », Stéphane Rotenberg a donné quelques informations supplémentaires sur la course et sur ce qu'elle réserve aux téléspectateurs.
A lire aussi


Alors que la saison 2014 de « Pékin Express » débutera le 16 avril prochain sur M6, Stéphane Rotenberg, l'animateur du jeu d'aventure, a donné quelques détails supplémentaires sur cette dixième édition axée sur la découverte et le partage à coulisses-tv.fr. « Nous allons mettre les rencontres et les échanges avec les populations locales vraiment au cœur de l'émission. L'essence même de "Pékin Express" est l'entraide et le partage : sans les autres, vous ne pouvez ni avancer, ni progresser sur la route, ni manger, ni dormir ».

« C'est un vrai privilège de pouvoir aller en Birmanie »

Outre cette dimension humaine remise au centre du programme, il semble que cette nouvelle saison baptisée « Les mondes inconnus » porte bien son nom. Ainsi que le rappelle le directeur de la course, les candidats ont traversé cette année des pays qui ont longtemps été fermés au tourisme. « C'est un vrai privilège de pouvoir aller en Birmanie ; ce pays encore coupé du monde il y a trois ans à peine et qui accepte depuis très peu de temps, et au compte-gouttes, les étrangers. Les mondes inconnus, ce sont aussi les peuples, les ethnies loin des villes qui ont leur propre langue, leur propre code vestimentaire, avec notamment les PaO et les Palaung en Birmanie et bien d'autres encore. C'est une double découverte, à la fois des pays qu'on ne connaît pas ou très peu et des populations qui vivent à l'écart du monde moderne. Ce qu'on aime dans "Pékin Express", c'est aller en dehors des sentiers battus et ce sera vraiment le cas cette année », a encore promis Stéphane Rotenberg.