Anges 6 : Anaïs serait passée à côté de la mort

Anges 6 : Anaïs serait passée à côté de la mort
Anges 6 : Anaïs serait passée à côté de la mort
Dans cette photo : Anaïs Camizuli
Annoncée morte sur Twitter suite à un accident de voiture, Anais Camizuli est bel et bien vivante. De vive voix, la starlette de télé-réalité a donné de ses nouvelles dans une interview pour l'hebdomadaire people Public.
A lire aussi

Après l’agression de Vanessa Lawrens, les candidats des Anges 6 sont bien malmenés. Suite à un accident de voiture qui aurait failli lui coûté sa vie, Anaïs Camizula, candidate vedette des Anges, a été la nouvelle victime d'un évènement désastreux pour les fans de l’émission. Et pourtant dans cette tragédie, vrai et faux se sont mêlés dans la confusion puisque la meilleure amie d’Eddie a été accusée d’utiliser cet accident pour faire du buzz. La candidate de l’émission de télé-réalité diffusée sur NRJ12 est revenue sur cette fausse polémique lors d’une interview accordée le 27 mai au magazine Public en donnant de ses nouvelles.

Anais veut faire taire les mauvaises langues

Jusque là, la vérité sur l’accident d’Anaïs était donnée par des intermédiaires comme le bloggeur Jéremstar ou encore le chroniqueur Nicolas Touderte. Cette fois-ci, la candidate des Anges 6 est revenue elle-même sur cet évènement en avouant être « toujours sous le choc et [ayant] du mal à réaliser ce qui [lui] est arrivé ». Ce « foutu accident » lui aurait causé « quelques brûlures et hématomes au visage et sur le corps ». Des détails jugés indispensables pour la Marseillaise comme elle le justifie sur Twitter :

Elle va mieux aujourd’hui où elle prend du repos dans le Sud, chez ses parents.

Anaïs Camizuli : « Mon petit-ami Brice m’a sauvé la vie […] Il a eu le bon réflexe »

Et si elle est capable de rassurer ses fans aujourd’hui, ce serait grâce à ses deux héros. D’abord, la jeune femme de 26 ans dit avoir été sauvée par le « bon Dieu » : « C’est un miracle vu ce qui s’est passé. Je suis passée à côté de la mort. Ce jour-là, il y avait le bon Dieu avec moi. Ce n’est pas possible autrement ! ». Mais surtout elle doit sa survie à Brice, son nouveau petit copain. « Il s’est blotti contre moi et m’a retenu pour éviter que je parte dans la pare-brise au moment du choc. Même si j’avais bouclé ma ceinture, il n’est pas du tout certain que sans son aide, je m’en sois sortie vivante. Il a eu le bon réflexe », a-t-elle expliqué.

Pour l’heure, on ne sait si la candidate en lice pour le trophée des Ailes d’or sera présente au prime du 4 juin.