Stéphane Bern se confie sur son homosexualité

Stéphane Bern se confie sur son homosexualité
Stéphane Bern se confie sur son homosexualité
Dans cette photo : Stéphane Bern
Interrogé par les lecteurs du journal « Le Parisien », Stéphane a accepté à répondre à toutes leurs questions, même les plus intimes. Il a ainsi fait quelques révélations sur son homosexualité.
A lire aussi


Alors qu’il s’apprête à co-présenter pour France 2 le défilé du 14 juillet avec Marie Drucker, qu’il est actuellement aux commandes du magazine « Secrets d’histoire » et bientôt à celles du « Monument préféré des Français », Stéphane Bern a récemment accepté de répondre aux questions les plus intimes des lecteurs du journal Le Parisien. L’occasion pour l’animateur de revenir sur l’annonce de sa sexualité et sur sa vie de famille.

En effet, si l’homosexualité de Stéphane Bern est aujourd’hui de notoriété publique, c’est contre son gré que l’ami des têtes couronnées a fait son coming out. « Je ne l’ai jamais rendu publique ! D’autres l’ont fait pour moi et je n’ai pas attaqué », a-t-il rappelé. Et de préciser : « La seule fois où j’ai attaqué, c’est quand on a dit que j’appartenais à un lobby gay. C’est faux. »

« Je ne m’aime pas assez pour me reproduire »

Âgé de 50 ans, sans enfant ni compagnon officiel, Stéphane ne semble se satisfaire de cette image de célibataire endurci. « Je n’ai pas de désir de paternité. Je ne m’aime pas assez pour me reproduire », confie-t-il. Se révélant soucieux de l’avenir des générations futures, il nuance toutefois : « Si la loi était moins hypocrite, et que je ne sois pas obligée de mentir, j’adopterais peut-être pour donner une chance à des enfants. Je pense à ce qu’il y aura après moi. J’ai acheté un monument historique. Je m’endette pour le restant de mes jours à le restaurer. Je le lèguerai à une fondation qui le mettra au service la collectivité. »  Un bien joli projet…