On n'est pas couché : revoir l'échange musclé entre Léa Salamé et Bernard-Henri Lévy - en vidéo

On n'est pas couché : revoir l'échange musclé entre Léa Salamé et Bernard-Henri Lévy - en vidéo
On n'est pas couché : revoir l'échange musclé entre Léa Salamé et Bernard-Henri Lévy - en vidéo
Pour la deuxième émission d' « On n’est pas couché », sur France 2, samedi 6 septembre, Laurent Ruquier recevait notamment Bernard-Henri Lévy pour évoquer sa pièce de théâtre et la situation internationale. De quoi donner une bonne interview avec Léa Salamé.
A lire aussi


Son arrivée était attendue. Épiée même. Remplacer Natacha Polony n'était pas chose aisée. Mais au vue de la première émission, Léa Salamé a semble t-il réussi à satisfaire de nombreux téléspectateurs de Laurent Ruquier, si l'on se réfère à ce qui est mentionné sur les réseaux sociaux. Alors certes, il lui reste à prendre ses marques mais au fur et à mesure des émissions, la chroniqueuse va paraître de plus en plus à l’aise. Ce samedi 6 septembre, pour sa deuxième émission, Léa Salamé s'est retrouvée dans « On n’est pas couché » face à Bernard-Henri Lévy et ses combats internationaux. L'occasion se livrer à une interview particulièrement musclée.

Les questions pièges de Léa Salamé ?

A I-Télé, Léa Salamé était réputée pour ses qualités d’intervieweuse politique. Son passage dans « On n’est pas couché » ne le lui a pas enlevées. Face à BHL, et son discours toujours très démonstratif, presque donneur de leçon, la chroniqueuse s’est montrée à son aise, pugnace et saillante. Cela lui a d’ailleurs valu quelques remontrances de Michel Jonasz. Léa Salamé a par exemple demandé à Bernard-Henri Lévy de faire son mea culpa pour la situation actuelle en Libye, pays où le philosophe pensait avoir ramené la paix mais qui est en perpétuelle guerre. Le replay est à voir ici.