Marc Lavoine (Crossing Lines) n'aime pas tourner torse nu

Marc Lavoine (Crossing Lines) n'aime pas tourner torse nu
Marc Lavoine (Crossing Lines) n'aime pas tourner torse nu
Dans cette photo : Marc Lavoine
Alors que deux nouveaux épisodes de « Crossing Lines » sont diffusés ce soir sur TF1, Marc Lavoine est revenu sur le tournage de cette saison 2 et évoqué ses relations avec Donald Sutherland et William Fichtner.
A lire aussi


Retour en fanfare pour Crossing Lines. Jeudi dernier, la série policière au casting international a rassemblé 3,6 millions de téléspectateurs sur TF1. L’occasion pour Marc Lavoine, qui interprète le commissaire Louis Daniel, de revenir sur le tournage de cette deuxième saison.

Dans un entretien accordé à MetroNews, le chanteur et acteur avoue que les conditions de tournage du Season Premiere n’ont pas été de tout repos. En effet, le personnage que joue Marc Lavoine est pris en otage, ce qui a conduit l’équipe du tournage à « répéter l’immersion dans une cellule ». Et il y a un détail qui a particulièrement chiffonné Marc Lavoine : celui de devoir tourner sans chemise ! « Il y a eu des scènes difficiles pour moi car j'étais torse nu et, au départ, ce n'était pas écrit, raconte-t-il à MetroNews. Je n'aime pas trop ça. Enlever ma chemise, ce n'est pas mon truc. J'évite au maximum de le faire, d’autant plus que je n'ai plus 17 ans. » Pudique, il ajoute : « Montrer sa peau, c'est comme embrasser une fille dans un film. C'est difficile ! Dans la vie, j'embrasse ma femme et pas tout le monde (rires) Et on ne montre pas sa peau à tout le monde ! »

« Daniel Sutherland a une barbe très douce »

Cette deuxième saison de Crossing Lines a aussi été l’occasion pour Marc Lavoine de mieux connaître ses partenaires, à commencer par Donald Sutherland, dont la culture et la prestance l’impressionnent. « Il a une barbe très douce et son parfum est assez touchant ! Certaines personnes ont des parfums qui vous conviennent plus que d'autres. Il a aussi quelque chose de chaleureux dans sa façon de vous prendre dans les bras. Il a une sagesse et en même temps une certaine inquiétude. »

Marc Lavoine a aussi beaucoup apprécié de collaborer avec William Fichtner. « On a appris à se connaître sur la saison 1 et on s'est rencontré sur la saison 2. Je l'aime énormément, il me touche beaucoup dans la vie. Je n'avais pas conscience qu'il pouvait être aussi tendre. J'aime beaucoup sa façon de jouer. Hier, j'ai regardé un film avec Kirk Douglas et j'ai trouvé des similitudes. C'est un homme assez impressionnant. Il a une très forte dimension émotionnelle. »