Nathalie Péchalat : "Je continue la danse dans mon salon"

Nathalie Péchalat : "Je continue la danse dans mon salon"
Nathalie Péchalat : "Je continue la danse dans mon salon"
Dans cette photo : Nathalie Péchalat
La finaliste de Danse avec les stars a beau avoir mis un terme à sa carrière, elle n'en reste pas moins passionnée de danse. Bientôt au micro d'Eurosport 2 pour les championnats d'Europe de danse sur glace, la patineuse avoue avoir encore des projets plein la tête.
A lire aussi
15 minutes de danse cardio pour s'éclater (et suer) chez vous
News essentielles
15 minutes de danse cardio pour s'éclater (et suer) chez...


A ceux qui pensaient que fin de carrière était synonyme de vie bien tranquille, Nathalie Péchalat démontre le contraire. Celle qui a officiellement mis fin à sa vie de patineuse fin 2014 n'a pas fini de faire parler d'elle et sera bientôt à l'antenne pour décrypter la finale de danse sur glace des championnats d'Europe qui se dérouleront à Stockholm en Suède.

« Je vais donner des explications techniques et relever les qualités positives des champions », a affirmé la sportive de 32 ans au magazine Télé Loisirs, avant de préciser « Mais s'il y a du négatif, je le dirai aussi ! ». Commentatrice donc mais cela n'ira pas au delà : quand on l'interroge sur l'éventualité d'une carrière de coach, la réponse est claire : « Coach, pas du tout ! Je n'ai pas envie de me lever à 5h du matin et c'est très mal rémunéré ».

Nathalie Péchalat se verrait plutôt chorégraphe ou même juge, mais le temps risque de lui manquer. La double championne d'Europe avoue en effet ne pas s'ennuyer depuis la finale de Danse avec les stars : « Je continue la danse dans mon salon ! Plus sérieusement, j'ai envie de me faire plaisir : reprendre le ski, faire du parapente, patiner encore un an avec Fabian Bourzat lors de galas.... et finir la tournée de Danse avec les stars », a-t-elle confié au magazine.

Pour entendre Nathalie Péchalat, rendez-vous donc du 26 janvier au 1er février sur Eurosport 2 pour les championnats d'Europe 2015.

Dans l'actu