« Le numérique peut offrir aux femmes une carrière valorisante »

« Le numérique peut offrir aux femmes une carrière valorisante »
« Le numérique peut offrir aux femmes une carrière valorisante »
Le numérique est en déficit de recrutement et a besoin de profils féminins. Comment assurer l'égalité hommes-femmes dans ces métiers ? En travaillant en amont sur la formation des jeunes filles et en leur montrant la voie. Entretien avec Viviane Chaine-Ribeiro, présidente du réseau « Femmes du numérique », lancé récemment par le syndicat professionnel Syntec numérique.
A lire aussi
Management : la carrière des femmes toujours freinée par les stéréotypes
News essentielles
Management : la carrière des femmes toujours freinée par...

Terrafemina : Pourquoi avoir créé « Femmes du numérique » ? N’aviez-vous pas peur qu’on vous dise « encore un réseau de femmes » ?

Viviane Chaine-Ribeiro : Il faut voir cette initiative non comme un énième réseau de femmes, mais comme une volonté de notre syndicat de prendre la question de l’égalité professionnelle femmes-hommes en charge. Notre constat est le suivant : nous manquons de femmes dans les filières du numérique et il y a très peu de jeunes filles qui font le choix d’une école d’ingénieur à la sortie du lycée. Nous avons des objectifs de plans d’action, mais étant donné le manque de femmes postulant pour des métiers du numérique, j’ai des difficultés à recruter des profils féminins. D’où cette volonté d’agir en amont, afin d’impacter le nombre de jeunes femmes qui se dirigent vers ces filières.

Tf : Quel plan d’action avez-vous mis en place afin de féminiser le secteur du numérique ?

V. C-R. : Nous avons organisé ce que nous avons baptisé la « Route du numérique ». Notre objectif : aller dans les lycées pour porter la bonne parole et rendre l’industrie du numérique attractive. En parallèle nous souhaitons faire naître une prise de conscience sur cette question au sein de la chambre syndicale. Cette initiative démarrera le 28 mars à Bordeaux, lors de la semaine digitale, auprès d’une vingtaine de jeunes filles que nous souhaitons mettre en contact avec la réalité des métiers du numérique. Nous nous déplacerons ensuite dans d’autres villes comme Nantes et Marseille… pour dupliquer ces rencontres en collaboration avec le rectorat, des dirigeants d’entreprise ou encore les représentants du Syntec local.

Tf : Vous mettez également en place des « rôles modèles » de femmes pour attirer des jeunes  filles vers les métiers du numérique.

V. C-R. : Je pense en effet qu’il est essentiel de montrer à des jeunes de 17 à 18 ans des modèles atteignables, auxquels elles peuvent s’identifier. Nous avons donc fait appel à des jeunes femmes travaillant dans l’industrie du numérique pour devenir ces références. L’objectif de ces rôles modèles est que les jeunes filles puissent percevoir où elles peuvent arriver en suivant des cursus semblables à ces femmes qui sont jeunes, modernes et occupent des postes valorisants. Pour ce faire, nous diffusons des petits films présentant ces rôles modèles qui parlent de leur cursus, leur métier… Les jeunes filles doivent prendre conscience que les métiers du numérique peuvent leur offrir une carrière dynamique et épanouissante. Le secteur a besoin d’elles, et dans tous les profils : commerciales, consultantes, designers, développeuses…


Viviane Chaine-Ribeiro

Crédit photo : Comstock

Voir la vidéo de présentation « Femmes du numérique » :


VOIR AUSSI

Syntec lance son réseau « Femmes du numérique »
Le numérique encore trop marginal à l'école
Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne
Égalité homme-femme : la France en bas du classement mondial
Elles bâtissent le monde numérique de demain